9 oct. 2019 à 19:57
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83510941
0 Persons
 L'or rouge d'Iran n'a pas de concurrent dans le monde

Téhéran (IRNA)- Le safran iranien est considéré comme l'épice la plus chère de notre planète, qui n'a pas de concurrent dans le monde entier. Son prix est sans commune mesure avec les autres denrées alimentaires du monde, d'où le fait qu'on le surnomme l'or rouge.

La tradition de la culture de cette épice la plus convoitée en Iran remonte à plus de 3 000 ans. Les plus grands producteurs de ce produit au monde sont les provinces de Khorasan Razavi et du Khorasan méridional, situées dans le nord-est de l'Iran. Environ 430 tonnes de safran sont produites chaque année dans le monde, dont environ 400 tonnes (90%) en Iran.

L’épice la plus chère du monde est également cultivée en Inde, en Afghanistan, en Grèce, en Espagne, en Italie, au Maroc, en Chine et en République d’Azerbaïdjan. Cependant, leur safran ne peut rivaliser en qualité avec l'Iranien.

Au cours des cinq premiers mois de l'année civile iranienne (du 21 mars au 22 août 2019), la République islamique d'Iran a exporté environ 74 tonnes de safran d'une valeur supérieure à 78 millions de dollars.

Plus de 40 pays à travers le monde sont devenus des acheteurs d'épices iraniennes onéreuses. Les principaux acheteurs de safran iranien, qui représentent 77% du total des épices exportées, sont l’Espagne, le Vietnam, le Qatar et les Émirats arabes unis.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 3 =