L'ingérence militaire et politique dans les pays de la région est « catastrophique »

Téhéran (IRNA)- Le Président Hassan Rohani s’attardant lors d'une rencontre, dimanche, avec le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, sur des tensions provoquées contre les nations syrienne, irakienne, libanaise et plus particulièrement yéménite, au cours des dernières années a déclaré : « Les interventions militaires et politiques dans les pays de la région ont eu des résultats désastreux jusqu'à présent et une telle approche ne profite à aucun pays de la région ».

Hassan Rouhani insistant, dimanche 13 octobre, lors d'une rencontre avec le Premier ministre pakistanais et sa délégation, à Téhéran, sur le fait que « tout est prêt pour la réalisation d’un commerce de 4 milliards de dollars entre Téhéran et Islamabad » a déclaré : « L’Iran a cette volonté de développer des liens économiques avec tous ses voisins, y compris le Pakistan et l’énergie, les transports, le transit, les coopérations portuaires, le développement des marchés transfrontaliers et le transfert de technologie peuvent accélérer les relations entre les deux pays ».

Le Président Rohani a souligné que la sécurité régionale devait être assurée par des pays de la région eux-mêmes et que les interventions étrangères sont de plus en plus source de l’insécurité ».

Rohani a précisé que l'Iran est « toujours prêt au dialogue et à la coopération avec tous les pays de la région ».

Pour sa part le Premier ministre Imran Khan, a souligné que la République islamique d’Iran était « un ami et un voisin du Pakistan » et qu’elle avait toujours soutenu le Pakistan aux moments difficiles.

« Compte tenu de ses relations historiques et sincères avec la République islamique d'Iran, le Pakistan souhaite développer des relations bilatérales dans tous les domaines politique, économique et culturel », a déclaré M.Khan.

Le Premier ministre pakistanais, évoquant certains différends opposant les pays de la région a déclaré : « Le Pakistan estime que le dialogue et la négociation peuvent résoudre les problèmes. Toute tension dans la région et entre voisins est dans l’intérêt des pays tiers et étrangers ».

Imran Khan a également dit prêt son pays à jouer un rôle pour le rétablissement des dialogues, la réduction des tensions et la stabilité de la région, y compris entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

Il a également déclaré prêt Islamabad à élargir les coopérations dans les domaines commercial et de la sécurité aux frontières. « Les consultations à cette fin entre les deux pays se poursuivront », a-t-il ajouté.
Imran Khan a également remercié la position de principe de la République islamique d'Iran envers les évolutions au Cachemire.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 4 =