Conférence régionale de CMS : L'Iran a neutralisé « 33 millions de cyber-attaques » l’an dernier

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien de la Communication et de la Technologie de l'Information, Mohammad Javad Azari Jahormi, a déclaré que l'Iran, l'une des victimes des cyberattaques, avait amélioré sa couverture défensive grâce au système DEJFA, permettant ainsi de repousser 33 millions de cyberattaques au cours de l'année écoulée.

Le ministre iranien des Technologies de l'information et de la communication (TIC), Mohammad Javad Azari Jahromi, a mis en garde contre une augmentation des cyber-menaces dans le monde, affirmant que Téhéran avait déjoué quelque 33 millions de cyber-attaques au cours de la seule année écoulée.

Azari Jahromi a fait ces remarques dans une allocution devant une réunion ministérielle du groupe restreint de la Conférence de Munich sur la sécurité, présidée par le président du MSC, Wolfgang Ischinger, mardi 29 octobre à Doha, dans la capitale qatarie, a rapporté le service de la presse du ministère.

Il a ajouté que les cyber-menaces mettent actuellement en danger la sécurité des personnes et un large éventail de services liés à leur vie.

DEJFA est un système local iranien visant à lutter contre les cyber-attaques.

En mai, Azari Jahromi a déclaré que l’Iran avait mis au point un pare-feu autochtone protégeant ses installations industrielles sensibles contre les cyberattatques telle que  Stuxnet.

« L'unilatéralisme et le recours à des sanctions constituent des menaces à la sécurité internationale dans le secteur de la cyber », a déclaré le ministre des TIC, soulignant la nécessité de prévoir de « mécanismes multilatéraux » en tant que « solution aux problèmes de cyber-sécurité dans le monde ».

Il a noté que l'Iran, victime d'attaques cybériques , continuerait de jouer un rôle efficace dans la conception d'initiatives internationales visant à lutter contre ce fléau.

La réunion du groupe restreint à Doha réunit 60 à 80 décideurs politiques, experts et représentants d'organisations internationales et de la société civile de la région, ainsi que des homologues allemands, européens et d'autres parties du monde, pour des discussions franches.

Plus tôt mardi, le ministre iranien des TIC avait tenu une réunion avec l'émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani.

La Conférence de Munich sur la sécurité, qui est le principal forum au monde pour débattre de la politique de sécurité internationale, organise des réunions annuelles du groupe restreint depuis 2009, selon le site Web du MSC.
 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 4 =