Iran:les producteurs locaux ouvrent leurs portes aux visiteurs français

Téhéran (IRNA)- Un groupe de touristes venus de France et de Suisse ont visité samedi les fermes de safran et les attractions historiques de la ville de Khâf située dans la province de Khorasan-e Razavi (est).

Depuis quelques années, un attrait grandissant pour le milieu rural de l'Iran s’est manifesté chez les touristes étrangers. Dans le secteur touristique, l’agrotourisme est un terme de plus en plus populaire. C’est une forme de tourisme visant à découvrir et à partager les savoir-faire d’un milieu à vocation agricole. Elle se pratique de plusieurs manières : visite de l’exploitation, hébergement, restauration et ventes de produits agroalimentaires. C’est aussi une occasion unique pour les agriculteurs de transmettre leurs savoirs et leurs expériences avec le voyageur, associée à une volonté de s’éloigner des circuits touristiques traditionnels.

Ce samedi 2 novembre, dix touristes français et suisses, en plus de la visite effectuée des lieux historiques et culturels de la région, se sont rendus sur place, dans les fermes de safran,  pour découvrir comment la production de cet or rouge demande de la patience et de l’observation et ont symboliquement défriché les fleurs de safran.

La ville de Khâf est à environ 267 kilomètres de Machhad et à 123 kilomètres de la frontière avec l’Afghanistan.

Les provinces de Khorasan du Sud et du Khorasan-e Razavi, dans le nord-est de l’Iran, jouissent d'un fort potentiel agricole dans des produits tels que l’épine-vinette, la grenade et plus particulièrement le safran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 8 =