L'initiative d'Hormuz, une opportunité exceptionnelle pour le Conseil de coopération du golfe Persique

Téhéran (IRNA)- Le président iranien Hassan Rohani, depuis la tribune de la 74e Assemblée générale de l’ONU à New York, s'attardant sur la responsabilité historique de l'Iran d'assurer la paix et la sécurité de la région du golfe Persique et du détroit d'Hormuz, a invité les pays qui sont touchés directement par la situation dans le golfe Persique à rejoindre «la coalition de l’espoir».

L’initiative de la Paix d’Hormuz, présentée par le Président Hassan Rohani, au 74e sommet de l’Assemblée générale des Nations unies est un plan de coopération destiné à assurer la sécurité «du golfe Persique, du détroit d'Ormuz et de la mer d'Oman» entre pays riverains.

En tenant compte de sa situation géopolitique dans la région du golfe Persique, la République islamique d'Iran a mis au point un tel plan dans le souci de résoudre des problèmes existants dans la région qui se considère comme un heartland de l'énergie dans le monde (cœur de l'énergie du monde).

En général, l'une des principales causes des problèmes et différends dans le golfe Persique est la présence et la politique de division de certaines puissances transrégionales qui ne cherchent qu'à protéger et à préserver leurs intérêts, à vendre leurs armes et à gagner les revenus pétroliers de la région. Ils ne permettent pas aux pays de la région de résoudre ensemble les problèmes et de continuer leur vie normale loin de certaines tensions.

Au cours des derniers mois, à la suite de la montée des tensions dans la région, ce qui a été prouvé  pour divers pays du monde, en particulier les États du sud du Golfe, est le silence des puissances transrégionales en raison de considérations spécifiques et contraires à leurs positions. En effet, quand un problème se pose, ils refusent de prendre des mesures sous prétexte d'une enquête ou de davantage d'examens.

C'est dans ce contexte que certains pays riverains du golfe Persique s'inquiètent de tout accord entre l'Iran et les grandes puissances mondiales dont les préoccupations de certains pays de la région de l'accord nucléaire de l'Iran avec six grands  pays du monde en est un exemple clair.     

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 13 =