Un cylindre contenant de 2.000 kg de gaz UF6 placé à un salon du site Fordo

Téhéran (IRNA)-Un cylindre de 2 800 kg contenant environ 2.000 kg de gaz hexafluorure d'uranium (UF6) a été placé mercredi 6 novembre dans un salon d’approvisionnement du site nucléaire de Fordo.

Conformément aux ordres du Président Hassan Rohani et du Conseil suprême de la sécurité nationale, un cylindre de 2.800 kilogrammes contenant environ 2.000 kg d'UF6 (gaz hexafluorure) a été transféré, sous la surveillance des inspecteurs de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA), ce mercredi 6 novembre, du complexe d’enrichissement de Chahid Ahmadi Rochan (Natanz) vers le complexe d’enrichissement de Chahid Alimohammadi (Fordo) pour être placé dans le salon d’approvisionnement du site nucléaire, annonce l’Organisation iranienne de l’énergie atomique iranienne, OIEA.

Le Président Hassan Rohani intervenant à la cérémonie d’inauguration de l’Usine d’innovation d’Azadi, le mardi 5 novembre dans la capitale Téhéran avait annoncé qu’à partir de ce mercredi, l’Iran commencera  à injecter du gaz (hexafluorure d'uranium) dans les centrifugeuses souterraines à Fordo.

Le 5 novembre 2019, le président Hassan Rouhani prenant la parole lors de la cérémonie d'inauguration de l'usine iranienne d'innovation Azadi dans l'ouest de Téhéran. (President.ir)

M. Rohani a souligné que l'Agence viennoise continuerait de suivre de près les activités de l’OIEA.

Il a toujours insisté sur le fait que la quatrième étape du plan de la réduction des obligations nucléaire de l’Iran liées au Plan global d’action commun (PGAC), franchie en  réaction au manque d’engagements de la partie européenne signataire de l’accord multilatéral sur le nucléaire de 2015 avec Téhéran et au retrait unilatéral des Etats-Unis de Trump du Pacte international, reste « réversible » tout comme les trois autres précédentes.

« Dès qu'ils (les signataires européens du PGAC) reviendront dans leurs engagements, nous reviendrons dans nos engagements », a-t-il réitéré.

L'ambassadeur d'Iran à Vienne, Kazem Gharib Abadi, a annoncé mardi qu'une nouvelle réduction des engagements liés au PGAC et l’injection du gaz (UF6) sur le site de Fordo avait été notifiée dans une lettre à l'AIEA.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 12 =