6 nov. 2019 à 19:13
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83544599
0 Persons
Zarif appelle les Européens à respecter leurs engagements concernant le JCPOA

Téhéran (IRNA)- Zarif a appelé l'UE et le trio européen de respecter leurs obligations en tant que «solution facile» pour sauver le JCPOA d'un effondrement total, affirmant que l'Iran reviendrait à l'application complète dans ce cas.

 Les remarques de Zarif ont eu lieu quelques heures après que le président Hassan Rouhani ait ordonné à l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (AEOI) de commencer l’injection de gaz uranium dans des centrifugeuses IR-6 avancées de l’installation d’enrichissement nucléaire de Fordow.

L’enrichissement de gaz dans des centrifugeuses à Fordow est la nouvelle étape prise par l’Iran en représailles de l’abandon par Trump de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, officiellement connu sous le nom de Plan d’action global et commun, et de l’imposition des sanctions les plus dures jamais imposées à l’Iran.

À la commande de Rouhani, l'AEOI a commencé mercredi à injecter du gaz dans les centrifugeuses de la Fordow - où 1 044 centrifugeuses sont installées. L'injection a eu lieu en présence d'inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

«Notre réponse au terrorisme économique et au chantage américains est contraire à ce que Donald Trump a été amené à croire», a tweeté Zarif.

La reprise des travaux à Fordow a été la quatrième étape de l’Iran, conformément au paragraphe 36 du JCPOA, qui permet à une partie, dans certaines circonstances, de ne plus respecter l’accord si l’autre partie n’est pas en conformité.

La quatrième étape de la réduction des obligations pris dans le cadre du JCPOA est prévue au paragraphe 36 en tant que représaille aux violations commises par les États-Unis et  l'E3, a déclaré Zarif.

L’Iran a répété à plusieurs reprises que si l’Union européenne, en particulier les trois signataires européens de l’accord (la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne) protégeaient l’Iran des sanctions, Téhéran renverserait immédiatement ses décisions.

Zarif a conseillé à l'UE et au trio européen de respecter leurs obligations en tant que «solution facile» pour sauver le JCPOA d'un effondrement total, affirmant que l'Iran «inverserait le cours» dans ce cas.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 6 =