Zarif souligne le «potentiel inexploité» de l'ECO pour renforcer la cohésion économique régionale

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que l’Organisation de coopération économique (ECO) recèle un potentiel inexploité qui pourrait contribuer à renforcer «l’intégration et la cohésion économiques» dans la région.

S'exprimant lors de la 24ème édition de la réunion de l'ECO à Antalya, ce samedi, le chef de la diplomatie iranienne a souligné la position importante de pays membres de l'ECO pour l'intégration économique et la cohésion dans la région.

Il a déclaré que l'utilisation des potentiels inexploités de l'organisation contribuerait grandement à instaurer la paix et la sécurité dans la région.

Tout d’abord, il a remercié le gouvernement et le peuple de la République de Turquie pour leur chaleureuse hospitalité et les excellentes dispositions prises pour cette réunion soulignant que l'ECO recèle un potentiel inexploité pour l’intégration économique et de cohésion dans la région.

Notre objectif prioritaire devrait être la réalisation d'une «communauté ECO», dans laquelle la paix et la stabilité sont promues, le bien-être de notre peuple est encore amélioré et nos valeurs communes riches prévalent, a-t-il ajouté.

Avec une population d'un demi-milliard d'habitants, une situation géographique exceptionnelle, des ressources énergétiques et minérales abondantes, des ressources humaines abondantes, un marché commercial considérable et des affinités historiques et culturelles, l'Organisation de coopération économique possède ce qu'il faut pour être un succès pour la coopération multilatérale entre nations.

La réalisation d'opérations financières en monnaies nationales, système de troc, la réduction des coûts, la réduction des délais et l'accélération du dédouanement sont des approches à renforcer.

 Vision 2025 de l'ECO a pour objectif d'établir une destination de tourisme vert proposant des produits variés et des services de haute qualité dans la région. Un potentiel important de coopération dans le tourisme nécessite un plan d’action intelligent. Nous accueillons toute initiative susceptible de renforcer la mise en réseau de toutes les parties prenantes du tourisme, en mettant en place une plateforme électronique utilisant les nouvelles technologies et en partageant les connaissances et les meilleures pratiques pour organiser des activités basées sur la co-création, a-t-il expliqué.

En tant qu'un membre fondateur de l'ECO, la République islamique d’Iran a pleinement soutenu le processus de réforme et a donné toute la souplesse voulue pour prendre en compte les intérêts et les préoccupations des membres non fondateurs. Le moment est venu de retrouver l’élan nécessaire et de s’accorder sur un résultat de réforme prometteur.

Nous considérons les projets d'interconnexion ECO dans les domaines du transport et du transit; l'énergie, y compris le marché de l'électricité ECO; TIC et connexions numériques; et l’industrie du tourisme en tant que coentreprise la plus réalisable et la plus rentable entre nos pays.

Les arrangements ECO liés au commerce revêtent également une grande importance pour la République islamique d’Iran. ECOTA et les autres arrangements intrarégionaux complémentaires nécessaires doivent être mis en œuvre, afin que le «commerce» puisse apporter toute sa contribution au développement et à la prospérité générale de notre région et de ses peuples, comme cela a été le cas dans d'autres régions du monde, a déclaré le ministre iranien.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 0 =