13 nov. 2019 à 18:29
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83554150
0 Persons
Découvrir des œuvres historiques de l’Iran en français

Téhéran (IRNA)- Dans un livre rédigé en langue française le chercheur à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Patrick Ringgenberg, spécialiste de l'histoire iranienne, s’intéresse aux œuvres du Musée national de l’Iran où il porte un regard poétique et esthétique des objets précieux de ce musée incontournable, symbole de la riche culture et de l'aventure iraniennes.

« Cet événement culturel est une piste prometteuse pour les recherches et actions culturelles similiaries », a déclaré Jabreïl Nokandeh, archéologue iranien et le DG du Musée national, s’exprimant à l’occasion de la Soirée du Musée d’archéologie et de l’art islamique d’Iran, organisée pour rendre hommage au livre de Patrick Ringgenberg, chercheur et spécialiste suisse passionné de l’histoire iranienne, intitulé « Musée national de l’Iran », également pour dévoiler et apprécier un autre livre fraîchement publié en langue française par le Musée.

Dans ces livres les œuvres historiques iraniennes et les mots poétiques français se marient pour offrir au lecteur un recueil de grande qualité.

Patrick Ringgenberg, diplômé en cinéma-vidéo de l'École Supérieure d'Art Visuel de Genève (aujourd'hui HEAD), diplômé en sciences religieuses de l'École Pratique des Hautes Études (Paris-Sorbonne), docteur en histoire de l'Université de Genève, et actuellement chercheur associé à l'IRCM (Université de Lausanne) et partage son temps entre l'Iran et son pays natale la Suisse.

Il a ajouté que les musées sont l'un des centres les plus importants où illustre la société, ajoutant que le Musée national d'Iran expose la culture transcendante de l'Iran et la nature à jamais pacifique du peuple de ce pays à travers l’histoire et reste  un pont reliant le passé et l'avenir.

Présent à cette soirée, l’ambassadeur de France en Iran, Philippe Thiébaud, évoque le long et riche antécédent culturel franco iranien et se félicite de l’architecture et de la conception du Musée national d’Iran, fruit des efforts d’un ingénieur français.

Il a ajouté: « En l'an 2108, les œuvres du Louvre ont été exposées au Musée national d'Iran. Puis une exposition de monuments historiques iraniens, appartenant pour la plupart à la période Qajar, a été organisée en France ».

Pour l'ambassadeur de France en Iran les liens culturels des deux pays ne se limitaient pas à l'échange d’œuvres historiques à l'échelle des musés. Le dévoilement de ce livre suisse rédigé en français aide également à comprendre la culture iranienne auprès du public français et francophone.

Il a en outre souligné l'importance du dialogue entre les deux grandes civilisations, que sont l’Iran et la France pour une connaissance mutuelle plus approfondies et productive.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 1 =