Augmentation du prix d’essence : le Leader appelle à la réalisation de la décision prise par les 3 Pouvoirs

Réitérant sur son soutien à une décision prise par les trois Pouvoirs (Législatif, Exécutif et Judicaire), dans le cadre d'un plan pour la « Gestion de la consommation de carburant », le Leader de la Révolution islamique d’Iran (RII), l’Ayatollah Khamenei, a déclaré : « Les Chefs de trois Pouvoirs, s’appuyant sur les tractations d’expertise, ont pris une décision qui doit être, évidemment, mise en œuvre ».

« Certains le considèrent (augmentation du prix du carburant) comme nécessaire. Certains y voient un geste nocif. Quant à moi, je ne suis pas expert, mais il s’agit d’une décision prise par les Chefs de trois Pouvoirs, issue d’expertise et j’ai dit que je la soutiendrais s’ils étaient unanimes sur cette question », a ajouté le Leader.

L’Ayatollah Khamenei a déploré les incidents provoqués suite à l’annonce de cette décision, depuis vendredi soir, qui a malheureusement causé des pertes en vie et en matière.

Il a mis en garde, à cette occasion, contre l’intervention opportuniste des fauteurs de troubles, des malveillants et des rancuniers  dans les rues pour mener, au nom du peuple, des actes de sabotage, mettre à feu des banques et détruire des biens publics.

« Ces délits n’aideront aucunement à régler les problèmes, sauf qu’ils apportent un nouveau défi au pays : celui de l’insécurité », a prévenu l’Ayatollah Khamenei.  

« Des résidus de l’ancien régime dictatorial déchu de Pahlavi jusqu’aux éléments criminels du groupuscule terroriste des Monaféquin (L’organisation terroriste des Mujahedin-e Khalq (OMK), appelé communément Monaféqin, « Hypocrites » en Iran, est responsable de l’assainissant de 12 000 Iraniens), incitent inlassablement aux troubles et aux violences via les réseaux sociaux et d’autres méthodes », a prévenu l’Ayatollah Khamenei.

Le Leader de la RII n’a pas manqué d’exhorter les responsables du pays à faire preuve de la bonne gestion pour réduire les problèmes dont souffre le peuple et à veiller notamment à ce que les prix sur le marché ne grimpent pas.

Décidé par les trois Pouvoirs (Exécutif, législatif et Judiciaire), le plan de la «Gestion de la consommation du carburant», est entré en vigueur depuis le vendredi 15 novembre.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 15 =