Le Conseil iranien pour les droits de l'homme condamne le Canada pour avoir rédigé une résolution anti-Iran

Téhéran (IRNA)- Le Conseil iranien des droits de l'homme a par voix d'un communiqué condamné lundi le gouvernement du Canada pour avoir présenté un projet de résolution contre l'Iran, affirmant que le Canada avait rédigé une série «d'accusations sans fondement et de désinformation» dans la poursuite de sa politique anti-iranienne.

Une fois de plus, le gouvernement raciste du Canada, aidé et soutenu par ceux qui pratiquent le «terrorisme économique» contre le peuple iranien, a présenté un projet de résolution sur la situation des droits de l'homme en Iran à la Troisième Commission des Nations Unies.

La décision du Canada intervient une semaine après que l'Iran ait défendu avec succès son rapport national sur les droits de l'homme au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, qui avait été salué par 85% des pays membres du Conseil des droits de l'homme.

Le mouvement canadien montre la profondeur de l'hostilité de l'Occident à l'égard du peuple libre d'Iran.

L'Iran, en tant que pays interactif doté d'un mécanisme international, a toujours soutenu les droits de l'homme au premier rang de ses priorités, comme en témoigne sa coopération avec le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, un grand nombre de pays et d'ONG nationales et étrangères, des rapporteurs spéciaux et les invitant au pays, et l'engagement de l'Iran aux conventions internationales.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 8 =