19 nov. 2019 à 10:21
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83560836
0 Persons
L’Iran pour un Moyen-Orient dénucléarisé

New York (IRNA) - Le Représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takht-e Ravantchi, saluant tout effort vers un Moyen-Orient débarrassé des armes atomiques et de destruction massive (ADM) a appelé l’Ordre international à contraindre les États-Unis et leurs allié Israélien à agir de manière « responsable » et à reconnaître et à tenir leurs engagements nucléaires.

Le diplomate iranien auprès de l’ONU, Majid Takht-e Ravantchi qui s’exprimait lundi lors de la première conférence sur un Moyen-Orient dépourvu d’armes nucléaire évoque l’initiative proposée par l’Iran sur la question de la non-prolifération nucléaire et des ADM, pour dire que le succès de cette conférence pourrait aider au renforcement de la paix et de la sécurité internationales.

« Les arsenaux d'armes de destruction massive du régime sioniste, soutenus par les États-Unis et les politiques nucléaires menées par Washington, qui voit légitimes, pour lui-même, l’usage d’armes atomiques, représentent en réalité une menace pour les pays non-nucléaires et constituent deux principaux obstacles pour réaliser un Moyen-Orient dénucléarisé », a-t-il prévenu.

Le représentant permanent de l'Iran auprès de l'ONU évoquant la politique de la République islamique à cet égard, a déclaré lors de la conférence qui s’est ouvert en présence du Secrétaire général des Nations Unies, du Président de l'Assemblée générale et des représentants des États membres des Nations Unies : « Une telle politique menée par la RII puisent ses origines dans les directives de l’Islam, des calculs logiques basés sur les intérêts nationaux et des souvenirs amers dont gardent les Iraniens des attaques chimiques de Saddam contre leur pays pendant la guerre imposée ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 2 =