Téhéran somme l’Europe de penser à ses promesses non-tenues vis-à-vis du peuple iranien

Téhéran (IRNA)-« Réagissant aux allégations interventionnistes avancées depuis l’Europe, en faveur des casseurs et des fauteurs de troubles en Iran, la diplomatie iranienne somme, par la voix de son porte-parole, les Européens de répondre de leurs responsabilités vis-à-vis du peuple iranien et de penser plutôt à leurs promesses de 2015 toujours non-tenues.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, a fait ces remarques jeudi 21 novembre en réaction aux allégations interventionnistes de la porte-parole de l'Union européenne, Maja Kocijancic, sur les manifestations protestataires contre l’augmentation du prix d’essence, émaillées en violences par les casseurs et les saboteurs.

« Ingérence dans les affaires intérieures de l'Iran », c’est ainsi qu’a qualifié le porte-parole du ministère iranien des A.E., la position inappropriée de l’Europe.

Le diplomate iranien a invité les pays européens à balayer devant leurs propres portes, et au lieu de se pencher sur les affaires domestiques iraniennes, à s’occuper de leurs propres problèmes et à penser aux manifestations protestataires qui déclenchent presque hebdomadairement sous diverses formes causant des dégâts et des pertes ainsi que des arrestations de masse ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =