28 nov. 2019 à 10:12
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83572294
0 Persons
PGAC : l’accord nucléaire doit revenir sur les rails (Pékin)

Pékin (IRNA)- Le Vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Chen Xiaodong, critiquant une fois de plus le retrait unilatéral des États-Unis du Plan global d’action commun de 2015 (PGAC), a souligné que la question nucléaire iranienne devrait être ramenée sur les rails à savoir à un accord global et cela dans les plus brefs délais.

« Le temps a montré que des actions tels déchirer l'accord nucléaire iranien et exercer une pression unilatérale sur Téhéran ne fonctionnerait pas mais aurait des résultats inverses et mèneraient à des conséquences  contreproductives», a déclaré Chen Xiaodong  lors de la cérémonie d'inauguration de la Conférence de paix du Moyen-Orient, mercredi 2è novembre à Pékin.

Le ministre-adjoint chinois des Affaires étrangères s’attardant sur le fait que le Moyen-Orient n'est pas sécurisé et que le monde n'a pas de paix a déclaré : « La Chine, hôte de la conférence de la paix, souhaite fournir une plate-forme utile à toutes les parties pour leur permettre de nouvelles idées et d'explorer de nouveaux moyens de garantir la gouvernance en faveur de la sécurité et de la stabilité au Moyen-Orient ».

Le ministre chinois des Affaires étrangères estime que le Moyen-Orient n'est pas sécurisé et que le monde n'a pas de paix La Chine, hôte de la conférence de la paix, souhaite fournir une plate-forme utile à toutes les parties pour leur permettre de nouvelles idées et d'explorer de nouveaux moyens de garantir la gouvernance au Moyen-Orient.

L'Académie des études internationales du ministère chinois des Affaires étrangères est l’hôte de la Conférence sur la paix au Moyen-Orient, à laquelle assistent 200 représentants officiels et diplomates, des experts et des représentants de plus de 30 pays du Moyen-Orient et du monde.
La conférence est axée sur l'équité et la justice régionales, le multilatéralisme, le développement de la sécurité et le dialogue entre les civilisations.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 7 =