1 déc. 2019 à 14:51
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83576220
0 Persons
Iran/USA: il a y toujours la volonté de régler les différends (Larijani)

Téhéran (IRNA)- Larijani affirme dimanche qu'il y a toujours eu une volonté politique de négociation pour régler les différends avec les Etats-Unis et qu'il n'y a pas d'impasse sur cette voie.

En réponse à une question du journaliste de CBS News, lors d'une conférence de presse à Téhéran à l'occasion de la journée du Majlis [Parlement iranien], sur les perspectives de pourparlers entre l’Iran et les Etats-Unis, Larijani a déclaré que les Etats-Unis insistent sur les sanctions et la politique de pression maximale pour forcer la République islamique à négocier, mais l’Iran insiste sur le fait que les sanctions doivent être levées si des négociations doivent avoir lieu.

La pression maximale est une mauvaise politique et qu'ils [les Américains] devraient la réviser; Certains pays déploient des efforts à cet égard et nous n'avons pas fermé la porte, mais le principal problème est que les Américains doivent comprendre que cette approche n'est pas correcte, a ajouté Latijani.

Evoquant les récents accidents survenus en Irak et les préoccupations de l’Iran, il déclaré qu'avec la présence du grand clerc Ayatollah Ali Sistani, l’Iran n’aurait aucune inquiétude, car il est conscient des différentes dimensions de la question.

Il a également rejeté l'impact de l'évolution de la situation en Irak sur l'Iran, affirmant que l'Iran considérait l'Irak comme un allié.

En réponse à une question sur l'accord nucléaire et le rôle des Européens dans sa mise en oeuvre, M. Larijani a déclaré que les Européens n’avaient jamais dit qu’ils ne voulaient pas respecter leurs engagements, mais qu’ils n’étaient pas en mesure de le faire.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 

9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 10 =