9 déc. 2019 à 20:31
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83588097
0 Persons
L’AIEA maintient les interactions avec l’Iran tout comme par le passé (Nouveau Chef)

Téhéran (IRNA)-Il n'y aurait aucun changement de cap dans la façon dont l'agence interagissait avec l'Iran pendant le mandat de Rafael Grossi, à la tête de l'Agence internationale de l'énergie atomique, a insisté le nouveau directeur général de l'AIEA, lors d’une interview, lundi, avec l’agence russe Ria Novosti

Le nouveau directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique a promis qu'il n'y aurait aucune injustice dans ses relations avec l'Iran.
S'adressant à l'agence de presse russe RIA Novosti, il a exprimé son désir de continuer à travailler avec l'Iran, ne permettant aucune discrimination.

Grossi s’est dit fermement déterminé et engagés dans son poste. 
« Je n'hésiterai pas à exercer mes fonctions », a-t-il réitéré.
Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araqchi et le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi , se sont rencontrés ce vendredi 6 décembre à l'issue de la 14e réunion de la commission mixte du Plan d'action global sur le nucléaire iranien à Vienne.

Rencontre entre le vice-ministre iranien des A.E., Abbas Araqtchi et le nouveau DG de l'AIEA, Rafael Grossi, le vendredi 6 décembre 2019 à Vienne. 

Le chef de l’agence viennoise a également indiqué qu'il appuyait les rapports des inspecteurs de l'AIEA sur le respect par l'Iran de ses obligations.
« L'AIEA se concentrera sur la coopération et l'attention mutuelle à chaque étape », a-t-il dit. 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 4 =