11 déc. 2019 à 08:46
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83589817
0 Persons
Célébration de la Nuit de Yalda avec les pays ECO dans la tour Milad

Téhéran (IRNA) - Un programme spécial consacrée à la nuit la plus longue de l’année, Yalda, intitulé « Un Yalda aussi long que Milad », se tiendra le 21 décembre au Salon Saadi de la Tour de Milad de Téhéran, en présence de représentants des États membres de l'ECO (L'Organisation intergouvernementale de coopération économique comprenant sept nations asiatiques et trois eurasiennes) et des ambassadeurs de l'Afghanistan et du Tadjikistan.

Le programme vise à faire découvrir la tradition de Yalda en Iran et dans les pays voisins tels que l'Afghanistan et le Tadjikistan, selon les Relations publiques de la Tour Milad, le mardi 11 décembre.

La nuit de Yaldâ ou la première nuit de l’hiver, est la nuit la plus longue de l’année. A partir de cette nuit, les jours deviennent plus longs et le temps commence à se réchauffer. C’est pour cette raison que les Iraniens de l’antiquité appelaient la première nuit d’hiver « la nuit de la lumière » ou  « la nuit de la naissance du soleil », qui était l’occasion de grandes festivités.

Dans le calendrier iranien, cette fête se déroule en Dey (c’est-à-dire au mois de décembre), d’après le nom qui était donné au Créateur avant le Zoroastrisme. Les fêtes de la nuit de Yaldâ trouvent leurs racines dans des traditions antiques qui remontent à des milliers d’années.

Yaldâ est donc en quelque sorte la célébration du soleil et la fin de la domination de l’obscurité et du froid.

Pendant cette nuit de Yaldâ, il est de coutume de manger des graines séchées et salées, des pastèques, des grenades, des fruits divers et des sucreries, qui sont des symboles de santé, de joie et de profusion. Pendant cette longue nuit, les iraniens aiment également lire des poèmes de Hâfez et prédire l’avenir en cassant des noix ; les pleines annonçant une bonne année et les vides, une mauvaise. De nombreuses civilisations avaient également des fêtes spéciales à l’occasion du début de l’hiver, mais avec des buts et des coutumes différentes.

En Iran et dans les pays voisins, le début de l’hiver était la nuit de la révolution hivernale qui correspondait exactement, dans leur calendrier, au matin du trentième soir du mois de Azar, la veille du 22 décembre.

La cérémonie aura lieu de 15 h à 17 h le samedi 21 décembre 2019 au salon Saadi de la Tour Milad.

https://twitter.com/Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 8 =