16 déc. 2019 à 10:02
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83595999
0 Persons
Une nouvelle approche régionale devrait être le résultat de délibérations collectives (Zarif)

Téhéran (IRNA)- En Iran, nous pensons qu'une nouvelle approche régionale devrait être le résultat de délibérations collectives, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif lors d'un discours au Forum de Doha 2019.

Nous en Iran croyons que nous avons besoin d'un changement de paradigme fondamental dans notre région, basé sur un réajustement cognitif et la reconnaissance de l'impératif d'un accord régional de sécurité et de coopération sous l'égide de l'ONU, a souligné le ministre iranien au Forum de Doha 2019. «Ce n'est pas nouveau: en effet, nous le proposons depuis 1985».

La récente proposition du Président Rohani de lancer l'initiative de la paix d'Hormuz - Hormuz Peace Endeavour (HOPE)-  est la continuation de notre engagement de longue date en faveur d'un cadre régional inclusif et complet pour un engagement constructif, a expliqué Zarif.

HOPE repose sur la reconnaissance de la responsabilité de chaque État de la région d'assurer la paix, la stabilité et la prospérité dans notre voisinage et d'en bénéficier. Il repose sur l'hypothèse que la région et le monde ont un intérêt commun et vital à maintenir la liberté de navigation et la sécurité énergétique POUR TOUS.

Le ministre iranien a insisté sur la promotion de la coopération pour éliminer le terrorisme, l'extrémisme et les tensions sectaires; et pour assurer l'intégrité territoriale, l'indépendance politique et les frontières internationales de tous les États de la région.

Pour atteindre ces objectifs, nous proposons l'adhésion à des principes communs tels que le dialogue et le respect mutuel; pied d'égalité; respect de la souveraineté de chacun; rejet de la menace ou de l'emploi de la force; et la non-agression et la non-intervention dans les affaires intérieures ou extérieures les unes des autres.

Nous pouvons proposer et convenir de mesures de confiance, de la gestion de l'eau à la sûreté nucléaire. Nous pouvons commencer le processus ou terminer nos efforts avec la conclusion d'un pacte inclusif de non-agression et de non-intervention au sein de la communauté d'Hormuz, a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 8 =