16 déc. 2019 à 12:43
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83596233
0 Persons
Problème technique à l’origine de l'arrêt de la coopération russe à Fordo (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, s’exprimant sur la suspension de la coopération russe avec l'Iran sur le site nucléaire Fordo a déclaré: « Pour nous il ne s’agit pas d’un retrait de Moscou de la coopération avec l'Iran. Cette suspension a pour raison un problème technique et des spécialistes iraniens et russes s’en occupent pour le résoudre », a insisté le porte-parole iranien , Abbas Moussavi.

S’exprimant devant les journalistes à l’occasion d’une conférence de presse ce lundi, 16 décembre, le porte-parole du ministère iranien des A.E., Seyyed Abbas Mousavi  a déclaré en réponse à une question sur la visite de Rouhani à Tokyo et le but de son déplacement : « Nous somme en train de fixer le calendrier du voyage. L'Iran et le Japon sont deux amis anciens et traditionnels. Le Japon est un pays important en Asie de l'Est et l'Iran est poids en Asie de l'Ouest dont les relations sont anciennes, bonnes et traditionnelles ».

S’agissant de la question de l’échange de prisonniers, le diplomate a déclaré: « Moins de trois mille Iraniens sont emprisonnés pour divers crimes dans d'autres pays, et un certain nombre de  ressortissants étrangers sont dans nos prisons pour toujours divers crimes. Si la situation exige nous sommes prêts, au nom des soucis humanitaires, à échanger les prisonniers ».    

Concernant l'échange de prisonniers entre l'Iran et les États-Unis, Moussavi a poursuivi: « Nous sommes prêts à échanger, la balle est  dans le camp américain. Les prisonniers américains en Iran sont également définis et en détention pour acte d’espionnage et d’atteinte à notre sécurité nationale. Quant à nos ressortissants détenus aux Etats-Unis, ils ont été pris en otage pour d’accusations non-fondées ».  

Répondant à une question concernant les rencontres et le dialogue entre les délégations iraniennes et saoudiennes, Moussavi a déclaré: « L'Iran se félicite des efforts de détente entre Téhéran et Riyad, mais parfois le double langage des autorités saoudiennes sape l’esprit du dialogue entre les deux pays ».

Le porte-parole de la diplomatie a également déclaré que l'Iran envisageait une cinquième étape vers la réduction de ses engagements nucléaires avant d’émettre l’espoir de voir les Européens honorer  pleinement leurs engagements avant la fin du délais fixé par Téhéran.

S’agissant des évolutions irakiennes, le diplomate a indiqué : « Les incidents survenus en Iran ne sont appréciables ni pour le peuple ni pour les amis de l’Irak ». « L'Iran, tout en reconnaissant l'Irak comme un État indépendant et souverain, ne s’est ingéré et ne s’ingérera jamais dans les affaires internes irakiennes », a-t-il insisté.

https://twitter.com/Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 5 =