18 déc. 2019 à 11:55
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83599255
0 Persons
Le terrorisme et l'extrémisme, les principaux facteurs menaçant le Moyen-Orient (Shamkhani)

Téhéran (IRNA)- Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranienne (CSSN) a déclaré que les principaux facteurs menaçant le Moyen-Orient étaient le terrorisme, l'extrémisme et l'intrusion de puissances étrangères dans la région.

Le terrorisme, l'extrémisme et la présence dévastatrice de puissances non régionales constituent les plus grandes menaces pour la sécurité de la région, a déclaré le contre-amiral Ali Shamkhani lors de son discours à la deuxième session du Dialogue sur la sécurité régionale à Téhéran ce mercredi.

Dans son discours d’ouverture, Shamkhani a défini la position de la République islamique d’Iran contre le terrorisme et le rôle destructeur de certains pays étrangers dans la région.

«Malheureusement, notre région est toujours aux prises avec des catastrophes, telles que le terrorisme et l'extrémisme, qui ont gravement compromis la paix et la sécurité de la population; par conséquent, la meilleure façon de traiter le problème est de renforcer la coopération [entre les pays de la région] afin de mieux identifier les véritables racines de ces menaces afin de les éviter correctement », a-t-il déclaré.

Le responsable de la sécurité a décrit la «présence continue de pouvoirs extérieurs à la région» comme un autre facteur contribuant à la formation du terrorisme et de l'extrémisme dans la région.

Shamkhani a exprimé l'espoir que la conférence en cours fournira les bases pour que les pays participants parviennent à une entente collective et trouvent les solutions pour déraciner ces questions.

Le dialogue régional sur la sécurité a débuté mercredi à Téhéran, avec un accent sur l'Afghanistan et une lutte globale contre diverses formes de terrorisme dans ce pays.

Les conseillers et secrétaires de la sécurité nationale de la Russie, de la Chine, de l'Inde, de l'Afghanistan, du Tadjikistan et de l'Ouzbékistan participent à la session.

La première session du Dialogue sur la sécurité régionale s'est tenue en octobre de l'année dernière, avec la participation de l'Iran, de la Russie, de la Chine, de l'Inde et de l'Afghanistan. La session s'est concentrée sur le renforcement de la coordination entre les pays de la région dans la lutte contre le terrorisme Takfiri.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 3 =