19 déc. 2019 à 11:28
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83600636
0 Persons
Le monde musulman doit anticiper des mesures pour se libérer de la domination du dollar (Rohani)

Téhéran (IRNA)-Le président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani, a déclaré à l'ouverture du sommet des pays islamiques que le monde musulman est confronté à de nouveaux défis aux niveaux national et international, affirmant que les pays concernés doivent prendre des mesures pour se débarrasser de la domination du dollar et du système financier américain.

Le Sommet de Kuala Lumpur 2019 réunissant des pays islamiques s’est ouvert Jeudi matin 19 décembre, heure locale, en présence du Président Hassan Rohani  et des chefs d'État de Malaisie, de Turquie et du Qatar ainsi que de centaines d'élites et de personnalités des pays islamiques au Centre de conférences international de Kuala Lumpur, la capitale Malaisienne.

Lors de l'inauguration du sommet, le Président Rohani, soulignant les défis émergents les plus importants du monde islamique aux niveaux national et international, a considéré la coopération et l'interaction entre les pays islamiques, pour transformer le monde musulman en un bloc de pouvoir majeur sur la scène internationale, comme un principe indispensable. A cette fin, Hassan Rohani a suggéré trois grands plans au sommet de Kuala Lumpur.

« Nous constatons qu'aujourd'hui, bon nombre de nos transactions et activités économiques dépendent de l'assurance étrangère, de l'assurance provenant de grands pays, c'est pourquoi nous, en tant que pays musulmans, (si) nous sommes en mesure de coopérer pour mettre en place une assurance, en particulier et exclusivement pour les États musulmans, notamment dans le domaine du transport et du transit, nous éviterions ainsi la dépendance vis-à-vis des étrangers ».
Le président iranien a présenté sa proposition en 5 points qui appelle à une coopération dans les secteurs des banques et des assurances ainsi qu’à une l'utilisation des monnaies nationales au lieu de du dollar américain dans les transactions commerciales. 
Il a ajouté que les nations musulmanes pourraient créer une crypto-monnaie partagée entre leurs banques centrales. L’appel de Rohani à la coopération économique a été repris par le président turc et le Premier ministre malaisien. 
Le président iranien a déclaré que les pays participant au sommet pourraient également travailler au développement de nouvelles technologies, en particulier dans le secteur de l'énergie. 
Des travaux communs sur les produits alimentaires halals, les transports internationaux et le tourisme figuraient parmi les autres propositions dans sa liste.
« Nous avons toujours dit que nous devons libérer le commerce bilatéral de la pression exercée via les devises étrangères. Nous avons souligné l'importance de la monnaie nationale au lieu de la monnaie étrangère. L'absence de notre propre système de paiement rend le marché financier plus fragile aux chocs et aux manipulations », a pour sa part insisté le Président turc, Recep Tayyip Erdogan. 
 

https://twitter.com/Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 10 =