Réduction: l’Iran franchira son 5e pas si les Européens ne remplissent pas leurs engagements (Chamkhani)

Téhéran (IRNA)- « Pour sauvegarder l’accord multilatéral nucléaire de 2015 (Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC)) et rétablir une équilibre entre ses droits et ses engagements, Téhéran a commencé à réduire, graduellement et à divers étapes, ses obligations liées à son programme nucléaire (à des fin civile) restreint par le PGAC, et si les Européens ne remplissent pas leurs engagements prévus au Pacte envers l’Iran, nous franchirons le cinquième pas de la réduction », a prévenu le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, Ali Chamkhani.

Ali Chamkhani a déclaré dimanche 22 décembre dans une interview: « La Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France se sont engagées à maintenir l'accord en protégeant les intérêts économiques de l'Iran après le retrait illégal des États-Unis du PGAC en mai 2018. Ces pays, malgré leurs positions verbales et politiques contre l'action américaine, n'ont jusqu'à présent pas réussi à mettre en œuvre les mesures pratiques promises pour maintenir ce pacte ».

Pointant du doigt la responsabilité première des Etats-Unis puis des Européens dans cette affaire, Ali Chamkhani a poursuivi : « Le déclencheur premier de cette décision de l’Iran de réduire ses engagements nucléaires liés au PGAC était les Etats-Unis de Donald Trump, puis les Européen qui ont accomplie les mesures américaine de par leur négligence de tenir leurs engagements envers les Iraniens,  prévus dans l’Accord ».

L’administration Trump a unilatéralement abandonné l'accord nucléaire, fruit d’une dizaine d’années de négociations et de tensions inutiles. Washington a non seulement rétabli des sanctions antérieures, mais les empile depuis visant même le secteur humanitaire!

Le plan de réduction graduelle de l’Iran des engagements liés au PGAC était la réponse iranienne au rétablissement unilatéral et progressif des sanctions américaines depuis mai 2018 et à l’échec des Européens face à leurs obligations.

Toutes les mesures de l’Iran concernant la réduction de ses obligations se font en informant l’AIEA [Agence internationale pour l’énergie atomique], en présence d’inspecteurs de l’AIEA et sans enfreindre la moindre disposition de l’accord sur la non-prolifération nucléaire et du protocole additionnel.

https://twitter.com/Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 1 =