Tapages médiatiques et chantage politique australiens sur Gilbert : l’'Iran ne cèdera pas (Moussavi)

Téhéran (IRNA)-Réagissant aux campagnes d’intoxication médiatiques et politiques menées par certains médias australiens sur la situation d’une ressortissante australienne, Kylie Moore-Gilbert, arrêtée en Iran, le porte-parole de la diplomatie iranienne, Abbas Moussavi, a déclaré que cette personne a été arrêtée pour « la violation de la sécurité nationale » et que « la République islamique ne cédera pas aux chantages médiatiques et politiques ».

« Gilbert a été arrêtée pour violation de la sécurité nationale de l'Iran et le tribunal compétent a rendu une décision conformément à toutes les lois pertinentes », a poursuivi le diplomate.

« L'expérience a montré que la République islamique d'Iran ne cède pas aux chantages politiques ni propagandistes, et cette citoyenne australienne, comme tout autre condamné, doit purger sa peine alors qu’elle peut bénéficier légalement de tous ses droits », a poursuivi le diplomate.

S’attardant sur le cas d’une ressortissante iranienne arrêté en Australie, Abbas Moussavi a ajouté : « L'opinion publique n'oublie pas comment le gouvernement australien a traité la citoyenne iranienne, Negar Qodsi Kani,  qui a été arrêtée sans avoir commis aucun crime ». « Ils l'ont traitée de manière inhumaine pendant 28 mois : L’accouchement à la prison, séparation mère-nourrisson. Ils ont refusé que la mère soit incarcérée avec son bébé et se sont opposés à sa assignation à résidence. Même une rencontre régulière avec son enfant lui était interdite et ils ont fini par l’extrader, en violant les lois consulaires, diplomatiques, légales et humanitaires, vers les Etats-Unis », a-t-il déploré.

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 6 =