4 janv. 2020 à 10:14
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83619710
0 Persons
L’assassinat du général Soleimani par les Etats-Unis: un acte «terroriste et criminel»

New York (IRNA)- L'ambassadeur et représentant permanent de l'Iran auprès de l'ONU, Majid Takht Ravanchi, a qualifié l'assassinat du commandant en chef de la Force Qods, le général Qassem Soleimani d'«un exemple évident de terrorisme d'État et, en tant qu'acte criminel, qui constitue une violation flagrante des principes fondamentaux du droit international, y compris, en particulier ... la Charte des Nations Unies».

Dans une lettre adressée vendredi au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et au président du Conseil de sécurité, le haut diplomate iranien a écrit l'assassinat du général Qassem Soleimani, conduit « sur ordre du président américain Trump»  par quelque mesure que ce soit, est un exemple évident de terrorisme d'État et, en tant qu'acte criminel, constitue une violation flagrante des principes fondamentaux du droit international, notamment, celles stipulées dans la Charte des Nations Unies et engagent ainsi la responsabilité internationale des États-Unis.

En fait, cet acte illégal et pourtant aventureux invalide clairement la prétention des États-Unis selon laquelle ils combattent le terrorisme. Il s'agit en fait de combattre ceux qui combattent les terroristes, a indiqué Takht Ravanchi.

Il incombe au Conseil de sécurité de s'acquitter de ses responsabilités et de condamner cet acte criminel illégal, compte tenu des conséquences désastreuses de cet aventurisme militaire et des provocations dangereuses des États-Unis sur la paix et la sécurité internationales, a insisté le diplomate iranien.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 7 =