Assassinat en martyre de Qassem Soleimani : l’Ayatollah Sistani présente ses condoléances au Leader

Téhéran (IRNA)- Le grand Ayatollah Sistani, dans un message adressé au Leader de la République islamique d’Iran (RII), l’honorable Ayatollah Khamenei, lui a présenté ses condoléances à l’occasion de l’assassinat en martyre de l’illustre général Soleimani.

 «La nouvelle de la mort en martyre de l’éminent général Hajj Qassem Soleimani a causé beaucoup de regrets et de tristesse. Le rôle unique de ce défunt [commandant] pendant les années de combats avec les éléments de Daech en Irak et les nombreuses difficultés qu'il a endurées à cet égard sont inoubliables », a écrit l'Ayatollah Sistani dans un message dimanche.

«Je vous présente, par la présente, mes condoléances pour la grande perte de ce distingué martyr à vous, à ses enfants honorés et à ses autres proches honorables ainsi qu'à tout le noble peuple d'Iran, en particulier au peuple bien-aimé de Kerman. Je prie Dieu Tout-Puissant que l’âme du heureux défunt repose dans une bénédiction la plus élevée et apporter aux gens de sa maison l’extraordinaire patience et d’immense récompense », peut-on lire dans son message.

Le général Soleimani était une personnalité internationale qui a joué un rôle de premier plan dans la promotion de la paix et de la sécurité dans la région, en particulier en Irak et en Syrie.

Vendredi matin 3 janvier 2020, il a été assassiné en compagnie de son ami Abu Mahdi al-Muhandis, le commandant adjoint des unités de la Mobilisation populaire de l’Irak  (PMU en arabe Hachd al-Chaabi), lors d'une frappe aérienne américaine ciblée, dans la capitale irakienne, Bagdad.

« Désormais, le programme nucléaire iranien poursuivi, uniquement, sur la base des besoins techniques. La coopération de l'Iran avec l'AIEA se poursuivra. Si les sanctions sont levées et que l'Iran bénéficie de ses intérêts conformément au PGAC, la République islamique d'Iran est prête à revenir à ses obligations. Dans ce cadre, l'AIEA est tenue de prendre les mesures et dispositions nécessaires en coordination avec le Président Rohani », annonce Téhéran.

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 6 =