7 janv. 2020 à 13:18
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83624650
0 Persons
Assassinat du général Soleimani: «nous allons nous venger sévèrement»

Téhéran (IRNA)- «Nous allons nous venger, une vengeance dure et définitive», a déclaré le commandant en chef des gardiens de la révolution iraniens, Hossein Salami, à des dizaines de milliers de personnes en deuil dans la ville natale de Soleimani, Kerman, beaucoup d'entre eux scandant "Mort en Amérique" et brandissant le drapeau iranien.

Les habitants de Kerman se rassemblent en masse mardi, réclamant vengeance aux cris de "Mort à l'Amérique" après l'assassinat du général Qassem Soleimani, qui doit être enterré dans l'après-midi dans cette ville du sud-est de l'Iran.

Le centre de la ville natale de l'officier était envahi par une marée humaine semblable à celles ayant déferlé dimanche et lundi à Téhéran et dans les autres villes où les cercueils du général et de ses compagnons d'armes assassinés avec lui ont transité pour un hommage populaire.

S'adressant à la foule lors de l'enterrement du général Soleimani, le général de division Hossein Salami a déclaré : «Je dirais le dernier mot au début: nous allons nous venger».

Salami a souligné que l'Iran opérerait une vengeance dure et décisive contre les États-Unis pour l'assassinat du général Soleimani, de telle manière que l'ennemi regretterait son erreur.

Il a également déclaré que les forces américaines seraient bientôt expulsées de la région.

Le général Soleimani et un certain nombre de leur entourage sont tombés en martyre dans une frappe de drones américains près de l'aéroport international de Bagdad dans les premières heures de vendredi, 3 janvier.

La Maison Blanche et le Pentagone ont confirmé l'assassinat du général Soleimani en Irak, affirmant que l'attaque avait été menée sous la direction du président américain Donald Trump.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 9 =