8 janv. 2020 à 10:57
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83625843
0 Persons
L'Iran se réserve «le droit de se défendre contre toute menace»

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takhte Ravanchi, dans une lettre au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a souligné que la République islamique se réservait le droit de se défendre contre toute menace, suite à l'assassinat par les États-Unis d'un haut commandant iranien.

«Conformément au droit international et dans l'exercice de son droit inhérent à la légitime défense, l'Iran prendra toutes les mesures nécessaires et proportionnées contre toute menace ou recours à la force», a déclaré Takht Ravanchi dans sa lettre.

«Cela est conforme à son droit inhérent en vertu de l'article 51 de la Charte des Nations Unies, et l'Iran n'hésitera pas à l'exercer en cas de besoin», a-t-il ajouté.

Plus tôt, ce mercredi, le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a écrit: «L'Iran a pris et conclu des mesures proportionnées de légitime défense, en vertu de l'article 51 de la Charte des Nations Unies, visant une base à partir de laquelle des attaques armées lâches contre nos citoyens et hauts fonctionnaires ont été lancées.»

Il a ajouté: «Nous ne recherchons pas l'escalade ou la guerre, mais nous nous défendrons contre toute agression».

Dans la première étape d'une vengeance définitive contre les États-Unis en représailles à l'assassinat du lieutenant-général Soleimani, les forces du Corps des gardiens de la révolution islamique ont tiré des dizaines de missiles balistiques sur la base d'Al-Asad en Irak arbitrant des forces américaines, tôt aujourd'hui.  

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 3 =