9 janv. 2020 à 11:10
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83627309
0 Persons
L'administration US hésite à entamer un dialogue, selon un envoyé iranien

Téhéran (IRNA)- Selon l'ambassadeur et représentant permanent de l'Iran auprès de l'ONU, Majid Takht Ravanchi, l'administration américaine hésite à dialoguer avec l'Iran.

L'Iran ne sera pas trompé par le président américain qui lui proposera sa coopération alors qu'il aura imposé des sanctions sans précédent, a déclaré Takhte Ravanchi dans une interview exclusive accordée à l'IRNA.

Dans le sillage du retrait américain du Plan d'action global commun (PAGC), il a également imposé de nombreuses sanctions contre l'Iran qui pourraient être considérées comme un «terrorisme économique», a déclaré Takhte Ravanchi.

Il a réitéré que les sanctions sans précédent des États-Unis sont contraires à la loi et aux règlements internationaux.

Les États-Unis ont assassiné le lieutenant-général Qasem Soleimani et lancé une nouvelle série d'escalade et d'animosité avec l'Iran, a-t-il souligné.

Takht Ravanchi a déclaré que le président américain prétend que les États-Unis sont prêts à coopérer avec l'Iran, alors qu'il cherche à intensifier les sanctions contre l'Iran.

Il a qualifié l'offre de coopération des États-Unis d '«incroyable», ajoutant que tant que les États-Unis persistaient dans l'animosité, les négociations seraient  vides de sens. Pourtant, Takht Ravanchi a insisté sur la coopération des gouvernements régionaux pour rétablir la paix et la stabilité.

Le refus de visa américain pour le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif d'assister à une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU pour examiner la plainte iranienne concernant une frappe aérienne ciblée contre le commandant iranien, est illégal, a-t-il déclaré ajoutant que les États-Unis devraient remédier à leurs actes illicites.

Commentant l'effort de paix d'Hormuz (ESPOIR), il a souligné que les États de la région sont arrivés à la conclusion que le maintien de la sécurité dans la région n'est pas possible en recourant à des forces étrangères.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 10 =