La campagne mensongère orchestrée par les Etats-Unis met du « sel sur les blessures » des familles des victimes

Téhéran (IRNA)-Réitérant ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes du crash d’un Boeing en Iran, le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Rabï, a déclaré dans un communiqué: « La machine d’opération psychologique du gouvernement américain et de ses agents à la solde, mettent sciemment ou inconsciemment, du sel sur les blessures douloureuses des familles endeuillées qui souffrent de la perte de leurs chers ».

Une délégation ukrainienne est déjà en Iran. 

« Nous appelons Boeing Co. à envoyer son propre représentant pour participer au processus de lecture des données de la boîte noire », a, d'autre part déclaré, Ali Rabï, porte-parole de l'administration iranienne », dans un communiqué rendu public vendredi matin, 10 janvier 2020.

« Nous saluons également la participation de tous les pays qui ont perdu leurs ressortissants dans l'accident », a souligné le communiqué.

«Selon la réglementation internationale, des représentants de l'agence de l'aviation civile du pays où l'accident s'est produit (Iran), de l'agence de l'aviation civile du pays qui a délivré le certificat de navigabilité (Ukraine), propriétaire de l'avion de ligne (Ukraine International Airlines), l'avionneur (Boeing Co.) et l'avionneur (CFM International) peuvent participer au processus d'enquête. 

Réagissant aux opérations psychologiques américaines et des médias mainstream, le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Rabiei a ensuite catégoriquement rejeté les allégations avancées par le Pentagone selon lesquelles des missiles avaient abattu l'avion ukrainien, et indiqué : « Personne n'assumera la responsabilité d'un si gros mensonge une fois la réalité prouvée, personne n’assumera la responsabilité d’un si gros mensonge frauduleux. »

Parallèlement, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Mousavi, a déclaré que l'Iran avait lancé une enquête sur la cause de l'accident d'avion conformément aux principes internationaux et à ceux de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Mousavi a souligné que l'Iran avait adressé des invitations à l'Ukraine et à Boeing Co. pour participer à l'enquête.

https://twitter.com/Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 9 =