L'enquête sur le crash d'un Boeing ukrainien : des représentants des États-Unis, du Canada et de la France se rendent en Iran

Téhéran (IRNA)- Des représentants des États-Unis, du Canada et de la France se rendent en Iran pour assister aux réunions de l'Organisation de l'aviation civile iranienne et de la Commission iranienne des accidents aériens sur la cause du crash d'un Boeing ukrainien au ciel de l'Iran.

Ce vendredi, à l'issue d'une session extraordinaire consacrée à l'examen des causes de l'écrasement d'un avion ukrainien, a déclaré le directeur général du Bureau d'enquête sur les accidents / incidents de l'Organisation de l'aviation civile iranienne, Hassan Rezaiefar aux journalistes que les autorités tentent d'évaluer la boîte noire aujourd'hui dans un laboratoire approprié à l'aéroport de Mehrabad de Téhéran pour évaluer et vérifier s'il est possible de reconstruire et d'analyser les informations à l'intérieur du pays.

L'Iran a des accords avec la Russie et la France pour analyser les données de la boîte noire et si nous ne pouvons pas les décoder, nous obtenons l'aide de quatre pays de Russie, d'Ukraine, de France ou du Canada, a-t-il déclaré, annonçant que la délégation ukrainienne avait également accepté d'évaluer la boîte noire aujourd'hui à Mehrabad.

Il a également annoncé que le Canada, la France, la Russie et l'Ukraine ont annoncé qu'ils étaient prêts à décoder des informations sur la boîte noire, mais que tous les efforts de l'Iran consistent à extraire et à analyser la boîte noire au niveau national et interne.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 4 =