La situation inconvenable de la région provient des actes corrupteurs des Etats-Unis et leurs cohortes (Guide suprême)

Téhéran (IRNA)- Lors d’une rencontre avec Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'Emir du Qatar, et la délégation l’accompagnant à Téhéran, l’Ayatollah Khamenei a fait remarquer que la situation actuelle de la région rendait nécessaire le renforcement, de plus en plus, des relations des pays de la région et leurs efforts pour éviter d’être influencés par les insinuations des étrangers.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a dit : « La République islamique d’Iran, comme l’a souligné explicitement son président, a annoncé à plusieurs reprises sa disposition pour de plus étroites relations avec les pays de la région ».

Son Éminence a précisé : « La situation actuelle de la région n’est pas convenable et la raison en est les actes corrupteurs des États-Unis et de leurs cohortes. La seule solution pour y remédier se trouve dans les coopérations intra-régionales ». 

Faisant allusion aux bonnes relations politiques entre l’Iran et le Qatar, il a souligné : « Mais les relations économiques Téhéran-Doha ne sont pas au niveau des relations politiques, et il faut que les coopérations bilatérales sur les points communs se développent de plus en plus ».

« Bien entendu, a-t-il noté, certains, en particulier ceux qui sont venus ici de l’autre bout du monde, n’apprécient pas le développement des relations entre les pays de la région. Ce qui ne les regarde point, et ni les pays ni les nations de cette région ne tolèrent plus ce genre d’ordres et d’ingérences.

Lors de cette rencontre à laquelle avait également assisté le président Rouhani, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'Emir du Qatar, a exprimé sa joie de rencontrer le Guide suprême de la Révolution islamique, avant d’aborder la situation de la région, la décrivant comme compliqué.

« Nous partageons tout à fait les avis de Votre Excellence sur le développement des coopérations intra-régionales et croyons en la nécessité des dialogues inclusifs entre les pays de la région »

En allusion à ses négociations à Téhéran, l’Emir du Qatar a ajouté : « il a été convenu d’organiser dans trois mois la commission mixte des deux pays, espérant que le niveau des relations économiques puisse atteindre celui des relations politiques entre les deux pays ».

Il a également remercié la République Islamique d’Iran pour ses aides, soutiens et prises de positions lors de l’embargo imposé au Qatar.

https://twitter.com/Irnafrench

9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 5 =