14 janv. 2020 à 15:58
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83634055
0 Persons
Les États de la région ne doivent pas hésiter à expulser les agresseurs de la région (Rohani)

Téhéran (IRNA)- Les nations de la région ne doivent pas hésiter à mettre fin à la présence militaire américaine dans la région et à expulser ces agresseurs, a déclaré mardi le président Rohani.

S'exprimant mardi lors d'une réunion avec le Premier ministre syrien Imad Khamis, le président Rohani a déclaré que la République islamique d'Iran avait toujours soutenu les nations opprimées contre l'Arrogance et poursuivra ce processus.

 Le président Rohani a ajouté «Nous n'oublierons jamais ce crime majeur des États-Unis et pensons que les nations de la région ne devraient pas hésiter à mettre fin à la présence militaire américaine dans la région et à expulser ces agresseurs».

Déclarant que la coopération entre l'Iran et la Syrie et d'autres pays se poursuit jusqu'à la victoire finale et l'élimination des terroristes, Rohani a assuré que la République islamique d'Iran était déterminée à approfondir davantage les relations Téhéran-Damas dans tous les domaines d'intérêt mutuel.

Le Premier ministre syrien Imad Khamis a condamné le martyre du lieutenant-général Haj Qasem Soleimani, déclarant: «Le martyre du général Soleimani a été une grande tragédie pour toutes les nations libres du monde».

«La présence américaine en Syrie est un exemple clair d'occupation, et nous pensons que toutes les nations et tous les gouvernements doivent s'opposer à leur présence illégitime dans la région, le Premier ministre a déclaré, soulignant que la résistance et les efforts pour éradiquer le terrorisme dans la région se poursuivraient.

Imad Khamis a enfin dit que le peuple syrien avait toujours apprécié le soutien de ses frères iraniens, soulignant les efforts visant à développer et à renforcer la coopération entre les deux pays dans divers secteurs, y compris les relations commerciales et économiques.

 Dans le processus de reconstruction de la Syrie, l'Iran est certainement notre priorité absolue et nous invitons les entreprises et le secteur privé à participer aux projets syriens, a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 16 =