Des anciens combattants se rassemblent devant l'ambassade de Suisse à Téhéran

Téhéran (IRNA)- Un certain nombre d'anciens combattants de la guerre imposée (guerre l'Irak contre l'Iran) se sont rassemblés devant l'ambassade de Suisse à Téhéran, qui représente les intérêts américains en Iran, pour protester contre l'assassinat du grand commandant de la lutte contre le terrorisme, le lieutenant-général Qasem Soleimani.

Les manifestants tenaient des banderoles pour protester contre l'assassinat du lieutenant-général Soleimani et soutenir le Corps des gardiens de la révolution islamique.

Les manifestants tenaient des banderoles pour protester contre l'assassinat du lieutenant-général Soleimani et soutenir le Corps des gardiens de la révolution islamique.

Vendredi dernier, des frappes aériennes américaines, sur ordre du président américain Donald Trump, ont assassiné le lieutenant-général Qasem Soleimani, commandant de la Force Quds, et Abu Mahdi al-Muhandis, un commandant des unités de mobilisation populaire (PMU) irakiennes, entre autres, après avoir ciblé leurs véhicules à Bagdad.

Les deux commandants étaient admirés par les nations musulmanes pour avoir éliminé le groupe terroriste Daech parrainé par les États-Unis dans la région, en particulier en Irak et en Syrie.

Peu de temps après l'assassinat, le chef de la révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a déclaré que Washington devait faire face à une «vengeance sévère» pour l'atrocité.

Tôt mercredi, le CGRI a tiré des volées de missiles balistiques sur la base aérienne d'Ain al-Assad dans la province irakienne d'Anbar, et un autre avant-poste à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien semi-autonome, qui abritaient tous deux des forces américaines.

 Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 3 =