22 janv. 2020 à 07:32
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83643426
0 Persons
La candidate présidentielle américaine demande la suspension de l'expulsion d'un étudiant iranien

Téhéran (IRNA)-Elizabeth Warren, l'une des principales candidates démocrates à la présidentielle 2020 américaines, a demandé la libération d'un étudiant iranien arrêté par les agents des douanes et de la protection des frontières des États-Unis et d’empêcher son expulsion des États-Unis. Dans le cadre des politiques et de l’hystérie anti-iraniennes de l’administration américaine dirigée par le Président milliardaire Donald Trump, les forces de sécurité US ont arrêté un étudiant iranien qui avait un visa étudiant valide (F1) pour entrer aux États-Unis.

Les autorités de la Maison Blanche, tout en prétendant soutenir le peuple iranien, invalident certains des visas valides des étudiants aux Etats-Unis et rendent l'admission des Iraniens plus stricte.

Cela a incité les défenseurs de l'immigration à se rassembler et à protester contre l’arrestation de l’étudiant iranien dont le visa était valide, à l'aéroport international de Logan lundi soir.
L'étudiante devait commencer son semestre à l'Université Northwestern.

Mardi, Elizabeth Warren a écrit sur son compte Twitter qu'elle critiquait l'action hostile de l'administration Trump contre les Iraniens: « Il s’agit d’un étudiant iranien avec un visa F1 qui est rentré aux USA pour terminer ses études.
Warren a poursuivi dans son tweet critique: « les douanes et la protection des frontières américaines (CBP) l'ont arrêté la nuit; la procédure de son expulsion des États-Unis devrait être arrêtée; nous, les Américains, devons combattre les politiques xénophobes de Trump ».

Plus tôt ce mois-ci, il a été annoncé que les États-Unis avaient empêché l'entrée de 12 étudiants iraniens aux États-Unis, qui avaient tous un visa valide.

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =