22 janv. 2020 à 12:38
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83643969
0 Persons
Mécanisme de règlement des différends: signe de «faiblesse» de l'E3

Téhéran (IRNA)- Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, a vivement critiqué la décision de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne et de la France de déclencher un mécanisme de règlement des différends (MRD) dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015, également appelé Plan d'action global conjoint (PAGC).

«Je pense que les Européens ont montré leur faiblesse et leur manque de sagesse et qu'ils ne peuvent pas résister aux pressions américaines», a déclaré Salehi mercredi.

La Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, collectivement appelées l'E3, ont officiellement déclenché un mécanisme de règlement des différends dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015 avec l'Iran (JCPOA), une étape qui pourrait conduire au rétablissement des sanctions de l'ONU contre la République islamique.

Le JCPOA a levé les sanctions liées au nucléaire imposées à l'Iran par l'ONU et certains autres signataires de l'accord, en particulier les États-Unis.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 16 =