L'assassinat du général Soleimani vise à intensifier les tensions dans la région (diplomate iranien)

Téhéran (IRNA)- Selon le représentant permanent de l'Iran de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takhte Ravanchi, l'assassinat du lieutenant-général Qasem Soleimani par les Etats-Unis était un complot planifié visant à intensifier les tensions dans notre région.

S'adressant à une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies sur «La situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne»,  le représentant permanent de l'Iran de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takhte Ravanchi a déclaré que l'assassinat du grand général iranien Soleimani était un grand cadeau de la part des Etats-Unis au Daech et à d'autres groupes terroristes régionaux.

L'assassinat a clairement invalidé l'affirmation américaine selon laquelle il lutte contre le terrorisme. Il s'agit en fait de combattre ceux qui combattent les terroristes, a-t-il ajouté.

«Les États-Unis ont entrepris d'autres activités de déstabilisation dans notre région. Dans la poursuite de leur animosité intrinsèque envers les nations musulmanes, en particulier au Moyen-Orient, les États-Unis poursuivent toujours leur aventurisme militaire dans notre région, le dernier en date étant le récent assassinat horrible du martyr Qasem Soleimani et de ses compagnons à l'aéroport international de Bagdad.

L’assassinat est une manifestation manifeste du terrorisme d’État, constituant une violation flagrante des principes fondamentaux du droit international.

Sans aucun doute, cette décision extrêmement provocatrice était un complot pré-planifié visant à intensifier les tensions dans notre région», a expliqué le représentant permanent de l'Iran de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takhte Ravanchi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =