23 janv. 2020 à 21:05
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83645785
0 Persons
L'AFC supprime l'interdiction à l'Iran d'd'accueillir les matchs de la ligue des champions

Téhéran (IRNA)- La Confédération asiatique de football (AFC) a annulé l'interdiction faite aux clubs de football iraniens d'accueillir les prochains matchs de championnat en phase de groupes.

Sur la base du dernier accord conclu entre les négociateurs iraniens et l'AFC, les clubs iraniens peuvent accueillir leurs rivaux dans la Ligue des champions d'Asie 2020 de l'AFC à l'intérieur du pays.

L'AFC avait annoncé précédemment que les clubs iraniens participant à l'ACL 2020 devraient héberger leurs rivaux dans un lieu neutre, invoquant des problèmes de sécurité en Iran pour la décision.

La mesure a suscité de vives critiques à l'intérieur du pays de la part de fans et de responsables qui pensaient que la décision était affectée par des motivations politiques.

Les clubs iraniens avaient annoncé qu'ils ne participeraient pas au tournoi au cas où ils ne pourraient pas accueillir d'adversaires en Iran.

En conséquence, les chefs des clubs iraniens sont partis en Malaisie pour s'entretenir avec des responsables de l'AFC, y compris le secrétaire général de l'AFC, Dato Windsor John, sur la question.
 

Selon les derniers rapports, l'AFC a garanti que les clubs pourraient accueillir des matches sur le territoire iranien pendant la phase de groupes.

Cependant, les équipes devraient jouer des matchs à l'extérieur au cours des trois premiers jours avant d'accueillir des rivaux dans les trois semaines restantes. De plus, les matchs de la phase préliminaire auront lieu dans des lieux neutres comme annoncé précédemment.

Par conséquent, Esteghlal et Shahr-e Khodro doivent se rendre aux Émirats arabes unis pour affronter le Kuwait SC et le Bahreïn Riffa le 25 janvier respectivement dans la phase préliminaire 2. Persépolis et Sepahan ont déjà obtenu leur place en phase de groupes.

Lors de la rencontre avec les représentants iraniens, l'AFC a souligné que l'équipe nationale iranienne de football n'aura aucun problème à accueillir des adversaires lors des qualifications de la Coupe du monde 2022.

Les directeurs généraux de quatre clubs iraniens présents dans la Ligue de championnat de la Confédération asiatique de football avaient quitté Téhéran plus tôt cette semaine pour Kuala Lumpur pour négocier avec de hauts responsables de l'AFC au sujet d'un récent AFC interdisant aux équipes iraniennes d'accueillir des matchs dans le pays.

Dans une interview avec certains des responsables de l'AFC, le directeur général du Persépolis, Mohammed Hassan Ansarifard, a suggéré que des représentants des quatre clubs iraniens se rendent en Malaisie pour rencontrer de hauts responsables de l'AFC à Kuala Lumpur pour présenter leurs points de vue et de nombreux supporters.

La proposition a été saluée par le ministre iranien des Sports et de la Jeunesse, Massoud Soltanifar.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 6 =