24 janv. 2020 à 19:07
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83646355
0 Persons
Shamkhani salue les rassemblements épiques anti-américains à Bagdad

Téhéran (IRNA)- Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien a salué la participation massive du peuple irakien aux rassemblements anti-américains qui se sont tenus à Bagdad ce vendredi, disant que Washington devrait attendre de nouvelles démonstrations de puissance régionale.

Shamkhani a salué les rassemblements épiques à Bagdad contre la présence illégale des États-Unis. Le contre-amiral Ali Shamkhani, dans un communiqué, a félicité le gouvernement irakien, le parlement et la nation pour les manifestations épiques de déplorer la présence militaire illégale des États-Unis dans le pays.

Il a décrit le rassemblement comme un signe du rôle pionnier des Irakiens dans l’expulsion des Américains de la région.

Shamkhani a déclaré que les rassemblements d'Irakiens en millions ont montré que la menace de sanctions des États-Unis n'est devenue qu'un effort infructueux, qui ne peut saper la volonté et l'unité des nations qui poursuivent leur souveraineté et leur indépendance nationales.

«Le compte à rebours de l'expulsion des États-Unis de la région a commencé aux petites heures du vendredi 3 janvier, et Washington se rapproche de la fin de sa présence dans la région de jour en jour», a-t-il ajouté.

Le haut responsable iranien de la sécurité faisait référence à l'assassinat par les États-Unis du commandant suprême iranien anti-terroriste, le général Qasem Soleimani, et du commandant irakien Abu Mahdi al-Muhandes, le 3 janvier.

Le 5 janvier, le Parlement irakien a voté à une écrasante majorité en faveur d'une résolution appelant à l'expulsion de toutes les forces étrangères après l'assassinat par les États-Unis des hauts responsables iraniens et irakiens de l'Iran.

Le 7 janvier, le CGRI iranien a pris pour cible la base aérienne américaine d'Ain al-Assad dans la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak, après avoir lancé une vague d'attaques pour riposter à la décision terroriste.

Le rassemblement massif d’aujourd’hui est intervenu après que le religieux influent Muqtada al-Sadr a appelé les Irakiens à organiser «une manifestation pacifique et unifiée d’un million de personnes pour condamner la présence américaine et ses violations».

Sadr a publié vendredi une déclaration appelant à la fermeture des bases américaines et à la fermeture de l'espace aérien irakien aux avions de guerre et aux avions de surveillance américains.

Il a averti que la présence américaine dans le pays sera considérée comme une force d'occupation si Washington n'est pas d'accord avec les demandes irakiennes de se retirer du pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 1 =