1 févr. 2020 à 07:09
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83654732
0 Persons
Coronavirus : l’Iran suspend les vols depuis et vers la Chine

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien de la Santé et de Formation médicale a annoncé la suspension temporaire des vols de l'Iran depuis et vers la Chine

« Nos collègues se sont déployés dans tous les portes d'entrée maritimes, terrestres et aériens du pays, et ont tout contrôlé, et jusqu'à présent, aucun cas de nouveau virus corona n'a été signalé », a déclaré Saïd Namaki vendredi soir 31 janvier.

Il a poursuivi: « Tenant compte de la décision prise hier soir par l'Organisation mondiale de la santé de déclarer l'état d'urgence mondial dû au virus Corona, j'ai écrit aujourd'hui une lettre au premier vice-président et j'ai demandé que de nouvelles mesures spéciales soient prises pour lutter contre la maladie. Je voulais également la suspension temporaire des liaisons aériennes avec la Chine ».

Le ministre iranien de la Santé a déclaré qu'une réunion d'urgence avait eu lieu avec la participation des ministres des Routes et du Développement urbain, des Affaires étrangères, du Tourisme et du Patrimoine culturel du pays et du porte-parole du gouvernement. La suspension temporaire des vols depuis et vers la Chine a été décidé à l’issu de cette assise.

Face à l'épidémie de coronavirus, l'OMS déclare l'urgence internationale pour la sixième fois seulement, les précédentes incluant Ebola ou encore Zika. Cette procédure entraîne un examen régulier de la situation par l'OMS et une importante coopération entre États pour prévenir et soigner la maladie.

« Nous avons également prévu de vols spéciaux pour nos compatriotes en Chine pour que ces personnes retournent dans le pays et qu'elles soient spécialement surveillées »,  a déclaré Saïd Namaki. En outre, environ 70 étudiants iraniens placés en quarantaine à Wuhan, épicentre en Chine de l’épidémie, et qui ne sont pas infectés, selon le gouvernement chinois, ont coordonné avec le Département d'État pour retourner en Iran. Bien sûr, cela dépend de la coopération du gouvernement chinois. Ils seront mis en quarantaine et surveillés pendant trois semaines », a expliqué encore le ministre iranien de la Santé.

Les autorités chinoises ont fait état vendredi 31 janvier 2020 au matin de 43 décès enregistrés en 24 heures, tous sauf un dans la province du Hubei (où se trouve Wuhan, épicentre de l'épidémie), soit la plus forte progression quotidienne depuis le début de l'épidémie. Le nombre de patients contaminés est par ailleurs monté à près de 10.000 en Chine et 102.000 personnes sont en observation avec de possibles symptômes de la maladie, selon les autorités.

Une centaine de cas, dont des cas de contamination locale par des malades venus de Chine, ont été déclarés dans les autres pays du monde, y compris en Europe et en Amérique du Nord. 6 personnes sont contaminées en France, mais aucun mort n'est encore à déplorer.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 2 =