Nouveaux mécanisme commercial suisse: les exportations de médicament vers l'Iran seront « garanties »

Londres (IRNA)- Le responsable des relations économiques bilatérales au ministère suisse de l'Economie, Erwin Bollinger, assurant que de nombreuses entreprises et contrats commerciaux seront prochainement activés grâce au nouveau mécanisme de swap entre la Suisse et l'Iran, a souligné que ce mécanisme garantit le transfert de médicament vers l’Iran.

S'adressant vendredi 31 janvier à un journaliste de l'IRNA à Londres au sujet du nouveau mécanisme d'échange de produits agricoles et pharmaceutiques entre la Suisse et l'Iran, Erwin Bollinger a déclaré que de nombreuses entreprises ont exprimé leur intérêt à utiliser ce mécanisme.

L'économiste suisse a noté qu'après le départ des États-Unis du Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC), il était difficile pour les entreprises et les banques de financer la coopération économique, même dans le domaine qui devrait rester à l’abri des restrictions (tel le médicament).

« Ce mécanisme est important car il peut garantir le transfert de médicaments vers l'Iran », a-t-il déclaré, notant que la Suisse avait réalisé une coordination internationale à cette fin.

Il a déclaré que la Suisse avait presque finalisé les coordinations pour ce mécanisme avec les États-Unis, d’où la différence du mécanisme suisse avec celui du trio Européens (France, Allemagne, Royaume-Unis) dit Instex.

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 1 =