7 févr. 2020 à 11:51
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83664426
0 Persons
Idlib : l'Iran prêt à aider à résoudre les différends Turquie/Syrie

New York (IRNA)- Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Madjid Takht-e Ravantchi, insistant sur l’impératif de la poursuite de la lutte contre le terrorisme, a déclaré que l'Iran, en tant que l'un des garants du processus d’Astana (pour la création de quatre « zones de désescalade en Syrie » et du cessez-le-feu), est prêt à utiliser tous ses potentiels pour résoudre les divergences opposant la Syrie à la partie turque sur la situation à Idlib au nord syrien.

Madjid Takht Ravantchi, s’exprimant jeudi 6 février lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation à Idlib en Syrie a qualifié de « grave » la situation dans cette région avant d’appeler à des efforts pour anticiper et gérer une perte potentielle de contrôle dans la crise.

« Alors que la lutte contre les terroristes doit se poursuivre, cela doit être fait avec la plus grande attention pour la protection des civils; c'est quelque chose que nous avons toujours souligné et  qui a été soulignée dans tous les documents finalisés du  processus d’Astana », a  insisté le diplomate iranien à l’ONU.

Le représentant permanent de l'Iran auprès de l’ONU a appelé à la pleine mise en œuvre de l'accord de Sotchi sur Idlib, dont l’importance de l’application a été également soulignée lors des réunions du processus de paix syro-syrienne d’Astana.

« Nous devons veiller à ce que cette crise soit résolue politiquement et à ce que les terroristes ne trouvent pas l’occasion de consolider leur position et de se faire d'Idlib un refuge, ce qui leur permettra de tuer davantage de civils et de garder toujours les habitants de cette région en en otages », a prévenu le diplomate.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 14 =