Nous devons être forts pour que la guerre n’éclate pas (Leader)

Téhéran (IRNA)- Simultanément avec les festivités annuelles de la Décade de Fajr marquant l’anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, un groupe de commandants et du personnel de l’armée de l’Air iranienne a été reçu en audience par le guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Ali Khamenei, en ce samedi 8 novembre.

L’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, leader de la Révolution islamique d'Iran, a appelé à cette occasion à un nouveau renforcement du pouvoir défensif du pays pour faire face aux menaces et éviter tout déclenchement potentiel de la guerre.
L'Iran a réussi à «paralyser» ses ennemis, a déclaré samedi 8 février le Leader à un groupe de commandants et de personnel de l'armée de l'air iranienne à Téhéran.

- Le Leader de la révolution islamique, insistant sur le fait qu'être faible encouragera l'ennemi et être fort le dissuadera, a déclaré: « Pour que la guerre n’éclate pas et pour mettre fin à la menace, nous devons nous renforcer ».
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la République islamique avait développé ses propres moyens de défense «sophistiqués» en réponse à l'utilisation par l'ennemi de mesures de plus en plus avancées contre l'Iran.
Chaque année, le 8 février, les commandants et le personnel de l'armée de l'air iranienne rencontrent le Leader pour marquer l'allégeance historique des officiers de l'armée de l'air iranienne au défunt fondateur de la République islamique, l'Imam Khomeini, le 8 février 1979 jour pour jour.
Ce renouvellement d’allégance entre l’armée de l’air et l’Imam Khomeini est considérée comme un tournant qui a conduit à l'époque à la victoire de la Révolution islamique trois jours plus tard, scellant le sort de l’ancien régime despotique Pahlavi en Iran soutenu par les États-Unis.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 6 =