Gestion du cycle des déchets: investissement italien pour construire une centrale électrique à Golestan

Gorgan (IRNA) - Le directeur d'une organisation de gestion des déchets dans la province du Golestan au nord de l’Iran, Mohammad Samiï, a déclaré qu'une entreprise italienne contribuerait à hauteur de 35 millions de dollars pour la construction de la centrale électrique de la province qui s’appuient sur la combustion des déchets.

S'adressant à l’IRNA dimanche, Mohsen Samiï a déclaré: « Le reste des investissements nécessaire à la construction de l'usine sera assurés à un hauteur de 20 millions d'euros par le gouvernement et le soutien des municipalités.

Il a déclaré que la participation de la société italienne à ce projet est pour 20 ans et, en plus de la mise en place d'installations de centrale électrique, elle s’occupera de leur maintenue et de leur mise en exploitation.

Le directeur de l'organisation de gestion des déchets du Golestan a ajouté: La technologie utilisée dans cette centrale électrique est compatible avec le climat et le type de déchets produits dans la province et peut recycler tout type de déchets et en produire l’énergie.

Entre 850 et 900 tonnes de déchets sont quotidiennement produites dans la province de Golestan.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 7 =