10 févr. 2020 à 08:22
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83668395
0 Persons
Raad-500, un nouveau missile avec un bloc moteur composite dévoilé par l’Iran

Téhéran (IRNA)- L'Iran a dévoilé un nouveau missile, le «Raad-500», qui est équipé d'un bloc moteur composite de type « Zohair » ainsi que d'une nouvelle génération de propulseurs pour missiles et porte-satellites, en présence du commandant en chef du Corps des gardiens de la Révolution islamique.

Dimanche 8 février, lors d'une cérémonie à laquelle a assisté le général de division Hossein Salami, commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), il a été annoncé que le nouveau missile est construit par deux types de blocs moteurs en composite et d'une buse réglable.

Le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la division aérospatiale du CGRI, a également assisté à l'événement.

L'utilisation dans ce type de missile de la technologie du corps en fibre de carbone offre une capacité de résister 100 fois à la pression et devant une température de 3 000 degrés Celsius et de réaliser des missiles légers.

Raad-500 peut être propulsé par un réacteur de nouvelle génération conçu pour placer des satellites en orbite. Le Raad-500 est un missile de nouvelle génération, 50 % plus léger que le missile Fateh-110, dont la portée  est supérieure de 200 km.

Hossein Salami a affirmé que la tuyère mobile sur le nouveau réacteur constituait un bond dans le domaine de la technologie moderne des missiles. « Les nouvelles technologies qui ont permis des missiles moins coûteux, plus légers, plus rapides et plus précis pourraient être appliquées à toutes les classes de missiles iraniens », a-t-il ajouté.

La nouvelle technologie permet également la fabrication des lance-satellites légers à propulsion solide, des missiles sol-sol à la SER faible (Surface Équivalente Radar) et des missiles étant en mesure de faire des manœuvres brusques afin de contourner les boucliers antimissiles. Elles réduisent également les coûts, augmentent le taux de production et diminuent la complication du processus de production.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 9 =