Iran : le déploiement massif des Forces américaines déstabilise la région

New York (IRNA) – La Mission permanente de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies a considéré l'avis aux médias du 13 février de la Mission américaine à l'ONU comme une nouvelle allégation et une propagande contre l'Iran et a affirmé : "Le déploiement massif des forces et des équipements américains constitue un facteur déstabilisateur pour la région."

Le 14 février 2020, la Mission de la République islamique d'Iran auprès de l'ONU a déclaré: "La communiquée de presse de la Mission américaine à l'ONU annoncée le 13 février, représente une autre campagne de désinformation contre l'Iran. Le 14 septembre 2019, juste quelques heurs après l'attaque contre des installations pétrolières saoudiennes, les États-Unis ont attribué cette attaque à l'Iran mais jusqu'à présent ils n'ont révélé aucune preuve de l'évidence. Maintenant, ils s'attachent à n'importe quelle occasion en vue de justifier leurs accusations. Leur récente tentative se base sur le rapport du panel d'experts des Nations Unies sur le Yémen. Mais ce rapport ne valide aucune des allégations américaines déjà rejetées par l'Iran."

La représentation diplomatique d'Iran à l'ONU a précisé: "Le déploiement massif des forces américaines dans la région, leur aventurisme militaire et le flux sans précédent d'armes sophistiquées des États-Unis vers leurs alliés et leurs partenaires régionaux constituent les sources principales de l'instabilité et de l'insécurité au Golfe Persique. Au lieu d'accuser les autres, les États-Unis doivent mettre un terme à leurs politiques de division et leurs activités déstabilisatrices dans la région."

La Mission iranienne auprès de l'ONU ajoute: "Tandis que les États-Unis violent clairement la résolution 2231 du Conseil de sécurité et, par un acte sans précédent dans l'histoire des États-Unis, menacent les autres membres d'être punis s'ils ne désobéissent pas à cette résolution, ces commentaires concernant ladite résolution, présentent une autre tentative désespérée en vue d'ébranler sa mise en œuvre."

"Donc, si quelque chose doit être abordée à propos de la résolution 2231, c'est, avant toute chose, la violation substantielle de cette résolution par les États-Unis.", a conclut la Mission permanente de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies.

Tags

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 17 =