16 févr. 2020 à 17:00
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83676861
0 Persons
Nous avons surmonté la «Pression maximale» (Rohani)

Téhéran (IRNA)-«Tous les indicateurs montrent que nous avons surmonté la pression maximale américaine», a déclaré le Président Hassan Rohani, à l'occasion de sa 14e conférence de presse devant les journalistes iraniens et étrangers, ce dimanche après-midi à Téhéran.

 «Malgré toutes les difficultés, notre nation a su faire preuve d'une résistance formidable face aux pressions extérieures. Même si les malveillants voulaient nous pousser dans des conditions insupportables, mais heureusement nos problèmes sont aujourd'hui moins graves que l'année dernière», s'est félicité Hassan Rohani.

Le président iranien a ensuite réitéré que Téhéran ne céderait jamais à la pression des États-Unis et ne négocierait pas en position de faiblesse.
«Ces sanctions seront infertiles. Cela n'aura aucun fruit pour nos ennemis. Ils s'imaginent qu'ils peuvent nous amener à la table de négociation avec une pression maximale, ce qui est absolument impossible», a insisté Rohani.
Hassan Rohani a déclaré que l'Iran continuerait vigoureusement d'avancer sur la voie du progrès et cela grâce à sa résistance.
Rohani a noté que ni le gouvernement ni le peuple iraniens ne se plieront jamais à la pression de leurs ennemis.
S'agissant de la position de l'Iran concernant les résultats des présidentielles américaines, Rohani a indiqué que tout parti qui gagnera les prochaines élections doit savoir que l'unilatéralisme ne fonctionne plus.
Le président iranien a également déclaré qu’il était impossible d’assurer la paix et la stabilité dans la région sensible du golfe Persique sans la présence de la République islamique d'Iran.
Interrogé sur les résultats du plan de paix d'Hormuz proposé par le gouvernement iranien et des efforts diplomatiques et gouvernementaux de l'Iran en faveur de cette incitative, Hassan Rohani s'est attardé sur le poids et le rôle productif de l'Iran dans la région.
«Il est clair pour le monde entier que la paix et la stabilité dans cette région sont impossibles sans la participation et la présence de l'Iran. La stabilité et la paix dans la région ne serait possibles que grâce à la présence d'un pays important et puissant tel que l'Iran», a-t-il insisté.
Rohani a ajouté que l'Iran se félicitait du dialogue avec tous les pays de la région, y compris l'Arabie saoudite et qu'il reste ouvert à cette fin.
Il a également abordé la question des prochaines élections législatives en Iran. Rouhani a promis que les élections de vendredi seraient équitables et libres.
Il a promis que le scrutin sera marqué par une forte participation qui fera de nouveau décevoir les ennemis.
Il a appelé à cette occasion le futur parlement à aider le gouvernement à maîtriser l'inflation et à améliorer la situation économique de la population.

Interrogé également sur le déclenchement par les Européens du mécanisme de règlement des différends (MRD), dont les Européens agitaient la menace depuis plusieurs semaines, le Chef du pouvoir exécutif iranien a exclu l'activation, pour le moment, d'une telle procédure contre Téhéran et cela d'après les arguments juridiques de Téhéran.

«Nous poursuivrons nos activités nucléaires et cela sous la supervision, bien sûr, de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA)», a conclu Rohani.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 11 =