Les prochaines élections en Iran, «un motif d’honneur » pour l’Ordre islamique d’Iran et « un facteur de renforcement » (Leader)

Téhéran (IRNA)-L'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, le Leader de Révolution islamique d’Iran (RII) a considéré les élections comme un facteur du renforcement du pays et un motif d’honneur pour l’Ordre islamique avant d’appeler les électeurs à une participation massive.

Le Leader a tenu ces propos devant des milliers d’habitants de l’Azerbaïdjan de l’Est reçus en audience ce mardi, à l’occasion du 41ème anniversaire du soulèvement  des habitants de Tabriz, le 18 février 1978 contre le régime despotique du Chah. 

Le 11ème tour des élections législatives en Iran se tiendra ce vendredi 21 février pour renouveler les 290 sièges du Parlement.

La campagne pour les élections législatives du 21 février s'est ouverte officiellement, jeudi 13 février. Selon les chiffres officiels, 7 157 candidats se rivalisent au scrutin.

Pour le Leader de la RII, les prochaines élections sont en mesure de contrecarrer un bon nombre des intentions sataniques et hostiles que les Américains en ont en tête et les sionistes dans leurs cœurs contre l’Iran.

Evoquant des complots américano-israéliens visant à créer un fossé entre le peuple et l’Ordre islamique, l’Ayatollah Khamenei  a indiqué qu’Ils (les ennemis) travaillent nuit et jour et ne cessent de comploter pour semer la discorde et éloigner les jeunes de l’Etat, « mais ils n’y parviendront pas ! »a-t-il conclu.

« Tout comme nos ennemis, nos amis ont aussi les yeux rivés sur le scrutin. Curieux, les ennemis veulent savoir que maintenant, après tant de machinations et les problèmes économiques qu’ils ont provoqué contre notre pays et après les promesses non-tenues des Européens (liées à l’accord nucléaire) et les pressions américaines toujours maintenues,  quel en serait le résultat sur le peuple ? Quant à nos amis au quatre coins du monde, ils sont également impatients de voir ce qui va arriver ? », a encore déclaré le Leader .

Il a une fois de plus souligné l’impératif pour l'Iran de devenir plus fort: « Nous avons réitéré à plusieurs reprises que si l'Iran devenait plus fort; l’ennemi serait déçu et ses complots seraient tués dans l’œuf et n’aboutiraient pas », a-t-il insisté.  

Evoquant l’assassinat en martyre du haut commandant  iranien de la Force Qods, le Général Soleimani, sous l’ordre direct du Président milliardaire américain, Donald Trump, l’Ayatollah Khamenieï a indiqué que ce crime a totalement plongé l'Amérique de Trump dans la torpeur. « Elle est désarmée et a perdu l’initiative ... Ils ont saisi qu’ils avaient commis une erreur», a conclu le Leader de la Révolution islamique, l'Ayatollah Ali Khamenei.  

 
 

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 6 =