La présidente de l'Université Islamique du Liban a souhaité l'essor des échanges scientifiques et académiques avec l'Iran

Beyrouth (IRNA) - "Dina Al-Mawla" la présidente de l'Université Islamique du Liban a souhaité l'essor des coopérations scientifiques et académiques avec les universités iraniennes.

Dans le cadre d'une interview accordée à l'IRNA, Dr. Dina Al-Mawla a affirmé: "Nous avons de nombreux étudiants qui se rendent aux universités iraniennes surtout pour étudier les disciplines qui ne sont pas enseignées au Liban. L'Université Islamique du Liban a ratifié des accords avec certaines universités iraniennes telles que l'Université de Téhéran et l'Université Shahid Beheshti. Il est nécessaire que l'ensemble des articles de ces accords soit exécuté."

L'ex-directrice régionale de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) au Moyen-Orient a continué: "Nous avons d'excellents rapports avec les universités iraniennes. Les recherches scientifiques constituent la priorité de chaque université et nous apprécions le statut élevé des recherches scientifiques en Iran."

Dina Al-Mawla a précisé que le déplacement récent d'Ali Larijani, le président de l'assemblée iranienne au Liban est également fructueux dans les domaines culturels, éducatifs et académiques.

Lundi soir, au cours d'une conférence de presse tenue à Beyrouth, Ali Larijani a déclaré: "L'Iran et le Liban ont des accords culturels et scientifiques qui doivent être consolidés et exécutés. Nous ne reconnaissons aucune limite quant au renforcement des coopérations académiques. Il y a plusieurs universités iraniennes avec lesquelles le gouvernement et les universités libanais peuvent établir des rapports technologiques et scientifiques."

L'Université Islamique du Liban a été crée en 1996 dans un terrain offert initialement par l'Imam Moussa Sadr, l'ancien leader des chiites libanais. Cette université dispose aujourd'hui de 9 facultés répandues dans les différentes villes du Liban comme Tyr, Khaldah et Baalbek.

Dina Al-Mawla, la présidente de l'Université Islamique du Liban est titulaire d'un doctorat en droit à l'Université de Montpelier. Elle est actuellement membre du centre de recherches et d'études stratégiques de l'Armée libanaise.  

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 17 =