21 févr. 2020 à 01:23
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83682861
0 Persons
L’Iran a rendu de grands services dans son combat «dévoué» contre Daech (UNITAD)

BAGDAD - IRNA - Le chef de l'Équipe d'enquête des Nations Unies pour la responsabilité de Daech et pour collecter et conserver les preuves des atrocités commises par le groupe terroriste (UNITAD), Karim Ahmad As’ad Khan, a souligné que la République islamique d'Iran avait fourni une grande assistance à l'Irak dans la lutte contre le groupe terroriste Daech ». « De grands service dont a bénéficié, non seulement l’Irak, mais toute la région, ce qui est appréciable ».

Karim Ahmad Asa’ad Khan qui a tenu ses propos à l’occasion d’une rencontre mercredi (19 février) avec l'ambassadeur d'Iran à Bagdad, Iraj Masjedi, a affirmé que la République islamique et l'Irak, en tant que deux principaux pays chiite dans le monde, ont été la cible d'actes terroristes des Daechistes. Il a appelé à cette occasion à l'identification et à la poursuite judiciaires des auteurs de ces crimes terroristes.

Exprimant son intérêt à effectuer une visite en Iran pour rencontrer des responsables iraniens et profiter de l'expérience de Téhéran dans la lutte contre le terrorisme et  Daech, Asa’ad Khan a ajouté: « Malheureusement, l'un des personnages que j'avais hâte de rencontrer était Hajj Qassem Soleimani qui n’est plus parmi nous », a-t-il déploré.

Un stratège militaire hors paire, un général infatigable, un brave soldat de la cause de la Résistance" À la tête de la Force Qods du CGRI (Corps des gardiens de la Révolution islamique d’Iran), le général Qassem Soleimani a joué un rôle indéniable dans la défaite définitive de Daech en Irak, puis en Syrie.

Le général de division Qassem Soleimani est devenu célèbre après les événements liés à l’apparition des organisations takfiristes comme Daech en Syrie (2011) et en Irak (2014), où le commandant de la Force Qods a reçu l’ordre de soutenir les forces syriennes et irakiennes à mieux s’organiser pour le combat contre le terrorisme.

Le général Qassem Soleimani et les conseillers de la Force Qods ont entamé leur mission à la demande officielle des gouvernements syrien et irakien, et leurs conseils ont joué un rôle de premier plan pour permettre aux forces militaires de la Syrie et de l’Irak pour empêcher la chute de Damas et de Bagdad face aux assauts des organisations terroristes forts du soutien tous azimuts depuis l’étranger pour démembrer la Syrie et l’Irak.

Pour louer le rôle de la Force Qods dans le combat contre le terrorisme et après la défaite définitive de Daech en Irak, le Leader de la révolution islamique a décerné, le 10 mars 2019, la plus haute distinction militaire de l’Iran, celle de l’ordre de Zulfakar.

En réponse d’une lettre que le général Qassem Soleimani avait adressée au Leader de la Révolution islamique pour annoncer la défaite définitive de Daech en Irak, l’honorable Ayatollah Khamenei a écrit : « En anéantissant la tumeur cancéreuse et mortelle qu’était Daech, vous avez rendu un immense service aux peuples de la région, aux nations musulmanes, à toutes les nations et à l’humanité tout entière. »

Le général de division Qassem Soleimani, haut commandant du Corps des gardiens de la Révolution islamique, a été assassiné ce vendredi matin 3 janvier lors d’une attaque d’une frappe aérienne ciblée de l’armée américaine à Bagdad sous l’ordre directe du Président milliardaire Donald Trump.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 7 =