1 mars 2020 à 14:17
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83697025
0 Persons
Lutte contre la drogue : l’Iran assiste à la 63e Session de la CND

Téhéran(IRNA) - La réunion de la Commission des Nations Unies contre la drogue se tiendra à Vienne demain lundi 2 mars pendant trois jours pour discuter de la mise en œuvre des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues et du suivi aux niveaux national, régional et international. S'attaquer au défi mondial de la drogue est l'un des points forts de ce rendez-vous international.

Le général Eskandar Momeni, Secrétaire général du QG de la lutte anti-stupéfiant de la République islamique d’Iran (RII), s’est rendu aujourd'hui, dimanche, à Vienne, en Autriche, pour la 63e réunion annuelle de la Commission des Nations Unies contre la drogue (CND).

La réunion rassemble de nombreuses délégations des États membres de l'ONU, des représentants d'ONG, d'organisations internationales et régionales.

Le Secrétaire général du QG iranien pour la lutte anti-stupéfiant prendra la parole le premier jour de la Session et rencontrera également de hauts responsables onusiens et les chefs de diverses délégations des pays participants.

Une exposition sur l’action de l’Iran depuis la Révolution islamique (il y a 41 ans) a également été prévue au siège de l’ONU, à Vienne.

Avec la découverte de 76% de l'opium du monde, l’Iran se place à la tête des acteurs engagés dans la lutte anti-drogue, et cela malgré les sanctions et le manque des équipements.

Cette lutte est basée sur les grandes lignes politiques de la République islamique d’Iran, définie et soulignée par le Guide suprême de la Révolution, l’Ayatollah Khamenei et poursuivie assidument par les autorités iraniennes.

L'Iran reste « un obstacle majeur » au trafic de drogue vers l'Europe

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 9 =